Vient de paraître

Actualités

 

  Voir aussi sur Zotero
  Mise à jour le 8 juillet 2018
Ribet_et_al_2018 [GÉNÉRALITÉS] N. Ribet, avec la collaboration de, V. Bontems, D. Escudé & E. Rigolot (2018) - Feu : ami ou ennemi ?, Malakoff, Dunod, 224 p. EAN 9782100776580, 20,00 €.
Synonyme de chaleur et de convivialité, mais aussi de violence et de destruction, le feu tient une place ambivalente. Il réconforte et effraie, protège et menace, fertilise et détruit. De fait, sa maîtrise a été d'une importance capitale pour l'humanité. En trente et un mots-clés, ce livre vous révèle le feu dans toutes ses dimensions : historiques, scientifiques, philosophiques, culturelles. Vous pouvez le lire d'une seule traite ou le déguster au gré de vos envies, pour découvrir pourquoi le feu fascine depuis la nuit des temps.
Mordant_et_al_2016 [PROTOHISTOIRE] C. Mordant, O. Buchsenschutz, C. Jeunesse & D. Vialou (2016) - Signes et communication dans les civilisations de la parole : 139e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques (Nîmes, 2014), Paris, CTHS, 188 p. EAN ---, 0,00 €.
- Les constructions symboliques : l’art préhistorique comme support de communication / Romain Pigeaud, Florian Berrouet & Estelle Bougard - Les mégalithes et leur insertion sémantique / Primitiva Bueno Ramirez, Rodrigo Balbín Behrmann (de) & Rosa Barroso Bermejo - Pierres dressées et mâts-totem : le pilier comme vecteur de communication publique dans les sociétés pré-littéraires / Christian Jeunesse - Les signes « à valeur ajoutée » dans l’expression graphique schématique du Néolithique / Philippe Hameau - Faire « parler » les pierres Le modèle naturaliste en archéologie préhistorique / Maddalena Cataldi - Communication visuelle autour du Camp du Château à Salins-les-Bains (Jura, France) : mise en évidence d’un réseau de relations visuelles à l’âge du Bronze / Estelle Gauthier & Jean-François Piningre - Expression graphique et espace de communication à l’âge du Bronze final / Vincent Georges - Clamor, couvre-chefs et batterie de cuisine : communication et cryptage des données chez les Celtes de l’âge du Fer / Olivier Buchsenschutz - La dalle gravée de Teyssieu (Lot), support d’une communication sans écriture / Gilbert Robert Delahaye.
Montero_Ruiz_&_Perea_Caveda_2017 [PROTOHISTOIRE] I. Montero Ruiz & A. Perea Caveda (2017) - Archaeometallurgy in Europe IV, Madrid, Consejo Superior de Investigaciones Científicas, 289 p. EAN 9788400102876 32,00 €.
Elemental and PB isotopic analysis or archaeological metals by laser ablation-Q/MC-ICP-MS: methods restrictions and applications examples.- Are platinum and palladium relevant tracers for ancient gold coins? Archaeometallurgical and archaeometric data to study an antique numismatic problem.- The great orme bronze age copper mine: linkink ores to metals by developing a geochemically and isotopically defined mine-based metal group methodology.- Bronze Age mining in southeast Spain. New copper mines from the Jandula and Yeguas Valleys, Sierra Morena.- New data on scale production of copper in the culture of the El Argar. The dumping ground for Peñalosa (Baños de La Encina, Jaén).- Small scale bronze age metallurgy: new data from Santa Llúcia (Alcossebre, Castellón, Spain).- Tin production in Britanny (France): a rich area exploited since Bronze Age.- Archaeometallurgy of tin bronze in the Deh Dumen Bronze Age graveyard, southwest of Iran. Copper production in early Bronze Age Thassos: new finds and experimental simulation in the context of contemporaneous Aegean metallurgical.- Comparative study of slags from two different copper smelting sites in the southern `Araba Valley, Israel.- Investigations of a slag from copper smelting discovered at the Bronze Age site Prein VII/CU in lower Austria. The smelting furnaces of Ayn Soukhna: the excavations of 2013, 2014 and 2015.- Composition of Bronze Age gold bracelets from the Portuguese area.- Metallurgical and technological aspects of early Iron Age gold.-Estimating the economic and ecological implications of an iron smelting site in Bereket, SW-Turkey.- Archaeometallurgical studies of Iron Age weapons from the Iberian Peninsula. A vision in perspective.- Putting some iron back in the Iron Age: a case study from the UK.- The earliest iron bloomer in southeastern Norway. Technological conformity and variation.- Supply and demand. Metal recycling in southern Germany and the end of the late Iron Age.- Handheld XRF mapping of elemental composition of roman silver artefacts: preliminary results.- Technological changes in mining and metallurgy from roman to medieval times: evidence from a PB-AG(-CU) ore district in central Kosovo.- Archaeometallurgical examination of finds from medieval bell casting foundries in Hungary.- Litharge cakes from Castel-Minier (Ariège, France): understanding strategies of the cupellation in a multi-metals workshop from the 14 th century.- Lost-wax casting process analysis of the lost muisca Siecha Raft.
Thornton_2018 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE / LIBRE ACCÈS] A. Thornton (2018) - Archaeologists in Print: Publishing for the People, London, UCL Press, 312 p. EAN 9781787352575, 0,00 €.
Archaeologists in Print is a history of popular publishing in archaeology in the nineteenth and twentieth centuries, a pivotal period of expansion and development in both archaeology and publishing. It examines how British archaeologists produced books and popular periodical articles for a non-scholarly audience, and explores the rise in archaeologists’ public visibility. Notably, it analyses women’s experiences in archaeology alongside better known male contemporaries as shown in their books and archives. In the background of this narrative is the history of Britain’s imperial expansion and contraction, and the evolution of modern tourism in the Eastern Mediterranean and Middle East. Archaeologists exploited these factors to gain public and financial support and interest, and build and maintain a reading public for their work, supported by the seasonal nature of excavation and tourism. Reinforcing these publishing activities through personal appearances in the lecture hall, exhibition space and site tour, and in new media – film, radio and television – archaeologists shaped public understanding of archaeology. It was spadework, scripted. The image of the archaeologist as adventurous explorer of foreign lands, part spy, part foreigner, eternally alluring, solidified during this period. That legacy continues, undimmed, today. .
Clarke_&_Brooks_2018 [NÉOLITHIQUE / AFRIQUE] J. Clarke & N. Brooks (2018) - The Archaeology of Western Sahara: A Synthesis of Fieldwork, 2002 to 2009, Oxford, Oxbow, 256 p. EAN 9781782971726, 60,00 €.
Contrary to much perceived wisdom, the Sahara is a rich and varied tapestry of diverse environments that sustain an array of ecosystems. Throughout its history, the Sahara has been a stage for human evolution, with human habitation, movement and lifeways shaped by a dynamic environment of successive phases of relative humidity and aridity driven by wider global climatic changes. The nature of human utilization of the landscape has undergone many changes, from the ephemeral and ill-defined lithic scatters of the Early Holocene to the dense and complex funerary landscapes of Late Holocene Pastoral period. Generally speaking, the living have left very little trace of their existence while funerary monuments endure, stamping the landscape with a cultural timelessness that marks certain regions of the desert as “special”. During the last ten years, the Western Sahara Project has undertaken large scale archaeological and environmental research that has begun to address the gaps in our knowledge of the archaeology and palaeoenvironments of Western Sahara, and to develop narratives of prehistoric cultural adaptation and change from the end of the Pleistocene to the Late Holocene and place it within its wider Saharan context. A detailed discussion of past environmental change and a presentation of results from the environmental component of the extensive survey work are provided. A typology of built stone features – monuments and funerary architecture is presented together with the results of the archaeological component of the extensive survey work, focusing on stone features, but also including discussion of ceramics and rock art and the analysis of lithic assemblages. Chapters focusing on intensive survey work in key study areas consider the landscape contexts of monuments and the results of excavation of burial cairns and artefact scatters.
Gosden_2018 [GÉNÉRALITÉS] C. Gosden (2018) - Prehistory: A Very Short Introduction, Oxford, Oxford University Press, 152 p. EAN 9780198803515, 10,00 €.
Looks at the story of human prehistory in different geographical locations, and the way it weaves together Uses the latest evidence to chart how our picture of world prehistory has changed over recent years, showing why the old picture of progress is less accepted as new geographies emerge Considers new theories on the ebb and flow of human cultural variety, and the joining together of cultural groups into larger blocks reflecting new forms of power Covers global prehistory, including African and Eurasian evidence, and Australian, American, and Pacific prehistory.
Horevoets_2017 [ÉTUDES SPÉCIFIQUES] M. Horevoets (2017) - Archéologie des lacs et des rivières : Histoire, techniques et apports en Belgique, France et Suisse, Treignes, Editions du CEDARC, 264 p. EAN 9782871490838, 24,00 €.
Cet ouvrage, au travers de cinq grandes thématiques, fait le point sur la pratique de l’archéologie subaquatique en Belgique, France et Suisse. Après avoir défini cette discipline, il retrace son historique avant de présenter les différentes causes de découvertes de ces sites subaquatiques. Vient ensuite le panel des techniques tout à fait particulières utilisées lors de la fouille en milieu submergé ou semi-immergé. Les techniques de conservation- restauration des objets issus de ces fouilles sont ensuite décrites en les spécifiant pour chaque type de matériel (bois, métal, etc). L’apport de cette archéologie est également mis à l’honneur dans cet ouvrage qui éveille le lecteur à toutes les informations inédites qu’elle apporte. Enfin, la diffusion des résultats issus de ces fouilles est abordée, de l’époque des antiquaires jusqu’aux techniques de médiation actuelle. Chacune de ces thématiques est illustrée par de nombreux exemples de sites belges, français et suisses. Cet ouvrage, accessible aussi bien aux spécialistes qu’aux novices et passionnés, se veut donc comme une synthèse de cette discipline si particulière.
Marcigny_&_François_2018 [DIACHRONIQUE] C. Marcigny & H. François (2018) - La Manche, fleuve d'échanges. De la Préhistoire à Guillaume Le Conquérant,, Bayeux, OREP Editions, 80 p. EAN 9782815104050, 15,00 €.
Cet ouvrage se propose d'évoquer sur la longue durée les contacts entre les deux rives de la Manche, du Paléolithique à Guillaume le Conquérant. Centrées principalement sur la Normandie, et plus spécifiquement l'ex-Basse-Normandie, les découvertes des autres régions littorales sont cependant ponctuellement évoquées à l'occasion de découvertes archéologiques emblématiques. Au fil des années, les chercheurs ont tenté de comprendre la nature de ces échanges transmanche, qui dépendent, à certains moments de l'histoire, du niveau de la mer et des conditions climatiques, en étudiant notamment l'évolution du trait de côte ou des paysages. Les fouilles archéologiques dévoilent quant à elles les habitudes économiques, sociales et culturelles des populations vivant sur les rives du fleuve, reflets des différences entre deux peuples, ou de leurs ressemblances. Un volet plus spécifique est axé sur la navigation au cours des âges et les jalons archéologiques découverts en fouille.
Senepart_&_Courtin_2018 [NÉOLITHIQUE] I. Sénépart & J. Courtin (2018) - Des derniers chasseurs aux premiers agriculteurs : 2000 ans d'occupation du Grand Abri de Châteauneuf-les-Martigues, Saint-Laurent-du-Var, Editions Mémoires Millénaires, 96 p. EAN 9782919056668, 15,00 €.
Le Grand Abri de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) a été occupé durant la Préhistoire par deux populations distinctes. La première, au VIe millénaire avant notre ère, appartenait au Mésolithique, la seconde au Ve millénaire avant notre ère, au Néolithique ancien. La charnière entre ces deux périodes constitue un moment-clé durant lequel s’opère une révolution dans l’histoire de l’Humanité : les chasseurs-cueilleurs cèdent la place aux premiers paysans. Considéré comme un site majeur de la Préhistoire régionale et européenne, le Grand Abri de Châteauneuf-les-Martigues offre un témoignage capital pour évoquer cette transition et les modes de vie de ses occupants : la chasse, la pêche et la collecte des coquillages pour les Mésolithiques ; la culture des céréales et l'élevage des ovins pour les premiers agro-pasteurs.
Roussel_&_Boyer_2018 [DIACHRONIQUE] B. Roussel & F. Boyer (2018) - Le Guide des sites préhistoriques - Provence-Alpes-Côte d'Azur, Saint-Laurent-du-Var, Editions Mémoires Millénaires, 280 p. EAN 9782919056613, 19,00 €.
Découvrez les traces laissées par les premiers hommes en Provence ainsi que sur la Côte d'Azur et imprégnez-vous de leurs lointaines coutumes. Une sélection de plus de 50 sites et musées préhistoriques de la région présentée sur 280 pages, des lieux à découvrir par de très belles balades en plein air avec de nombreuses interviews des meilleurs Préhistoriens, des paléo-fictions écrites par trois romanciers et la découverte d'un patrimoine préhistorique bien plus abondant qu'on ne le pense. Il s'agit d'une édition entièrement revue et corrigée d'un ouvrage parue en 2006 et intitulée Mémoires Millénaires, le Guide des sites préhistoriques de la région PACA.
Rouquerol_&_Moal_2018 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] N. Rouquerol & F. Moal (2018) - La Vénus de Lespugue révélée, Châteaulin, Locus Solus, 224 p. EAN 9782368332108, 22,00 €.
Le 9 août 1922, un coup de pioche dans le sol d'une grotte de Haute-Garonne met au jour une statuette d'ivoire préhistorique. Un personnage féminin apparaît. Âgée de 25 000 ans et baptisée "Vénus de Lespugue", du nom du site de sa découverte, elle suscite immédiatement passions et controverses. L'aventure de cet emblème du musée de l'Homme à Paris est une histoire étonnante, racontée par Nathalie Rouquerol, préhistorienne référente sur la question. Son analyse très accessible croise ici celle, sensible, de Fañch Moal, artiste peintre et sculpteur. Beaucoup citée, rarement comprise, c'est la première fois qu'une étude aussi complète est consacrée à la Vénus. Car c'est en portant sur elle un regard neuf, en suivant l'artiste et son geste, qu'ils parviennent à lever le voile sur sa vraie nature. Une véritable révélation, livrée à l'appui des meilleures sources et illustrée, à côté de dessins originaux, de documents, schémas et photographies couleur.
Cadeilhan_2018 [GÉNÉRALITÉS] J. Cadeilhan (2018) - Portraits d'archéologues : Figures d'archéologie , Montans, Archéosite de Montans - Communauté d'agglomération Gaillac-Graulhet 48 p. EAN 9782953464351, 5,00 €.
Ce livret a été édité à l'occasion de l'exposition "Portraits d'archéologues - Figures d'archéologie" conçue par le Comité départemental d'archéologie du Tarn, l'Archéosite de Montans, la Direction régionale des Affaires culturelles Occitanie, les Archives départementales du Tarn et la conservation départementale du Tarn et présentée à l'Archéosite du 16 juin au 16 septembre 2018. Au- delà du métier et de la discipline, c'est surtout avec des faiseurs d'histoire que nous vous proposons de conserver. Une série de portraits photographiques et sonores interroge des archéologues, archivistes, céramologues, numismates, des chercheur·se·s, préhistorien·ne·s, antiquisant·e·s ou médiévistes, des conservateur·rice·s et des restaurateur·rice·s. Elle les questionne sur leur rapport au passé, et nous questionne de même sur cette nécessité pour tous de temporalité.
Convertini_&_Georjon_2018_2 [NÉOLITHIQUE / LIBRE ACCÈS] F. Convertini & C. Georjon (2018) - Le Champ du Poste (Carcassonne, Aude) : une succession d’occupations du début du Néolithique moyen à l’âge du Bronze ancien : catalogue des structures , Toulouse, Archives d'Ecologie préhistorique / INRAP, 130 p. EAN 9782358420228, 0,00 €.
Catalogue.
Convertini_&_Georjon_2018 [NÉOLITHIQUE] F. Convertini & C. Georjon (2018) - Le Champ du Poste (Carcassonne, Aude) : une succession d’occupations du début du Néolithique moyen à l’âge du Bronze ancien, Toulouse, Archives d'Ecologie préhistorique / INRAP, 497 p. EAN 9782358420228, 25,00 €.
Le site du Champ du Poste a été découvert en 1994, par P. Barthès, dès les premiers travaux archéologiques initiés sur le contournement Est de Carcassonne. Dix ans plus tard, les sondages systématiques réalisés sur le tracé par M. Guillaume ont permis de délimiter précisément l’emprise des vestiges. Fouillé au cours de deux campagnes, en 2005 et 2006, le Champ du Poste s’est révélé être un site important pour plusieurs périodes archéologiques des sept derniers millénaires. Cette monographie ne traite que des occupations qui s’échelonnent du début du Néolithique moyen au début de l’âge du Bronze. Le Néolithique débute par sa phase moyenne pendant la première moitié du Ve millénaire avant notre ère. Vraisemblablement lors de plusieurs séjours de courte durée, les occupants ont construit des foyers à pierres chauffées, dont un de grandes dimensions (plus de 5 m de diamètre). Quelques sépultures sont également présentes. L’extrême indigence des mobiliers n’a pas permis de caractériser la culture matérielle de ces groupes humains et, dans l’attente d’une meilleure définition, cette période a été dénommée Néolithique moyen I. L’horizon chrono-culturel qui lui succède, sans hiatus semble t-il, est à rattacher clairement au Chasséen ancien qui livre les vestiges les plus abondants de la séquence Néolithique moyen-Bronze ancien. Elle est également bien documentée par une série de datations radiocarbone qui la place dans la seconde moitié du Ve millénaire avant notre ère. Les caractéristiques mises en évidence au cours de la fouille confèrent un statut domestique au site avec des aménagements et des mobiliers relativement abondants, des structures souterraines de stockage, des foyers, des traces d’activités de subsistance, domestiques et artisanales ; un ensemble funéraire leur est associé. La durée de l’occupation pourrait être relativement courte mais les données radiométriques indiquent une durée d’au moins deux siècles. Le Chasséen se conclut par sa phase évoluée qui se place au début du IVe millénaire avant notre ère. Elle n’est attestée que par quelques structures avec peu de mobiliers qui correspondent à des installations périphériques d’un site détruit se trouvant au nord. Dans le dernier tiers du IVe millénaire avant notre ère, les occupations du Néolithique final vérazien, qui semblent être de courte durée, se matérialisent par des structures relativement abondantes ayant livré des mobiliers peu caractéristiques. Un millénaire plus tard, des céramiques véraziennes associées à un tesson du Campaniforme régional datant de la seconde moitié du IIIe millénaire avant notre ère ont été recueillies au cours des investigations de 1994 ; d’autres tessons décorés qui attestent de la présence de vestiges légèrement plus anciens ont été mis au jour dans la fouille de 2006. Enfin, quelques fragments décorés de vases indiquent la présence d’occupations au début du IIe millénaire avant notre ère. Ils s’ajoutent à ceux présents dans une fosse datant du Bronze ancien découvertes au cours du diagnostic.
Alcolea_Gracia_2018 [NÉOLITHIQUE] M. Alcolea Gracia (2018) - Donde hubo fuego. Estudio de la gestión humana de la madera como recurso en el valle del Ebro entre el Tardiglaciar y el Holoceno Medio, Zaragoza, Prensas de la Universidad, 157 p. EAN 9788417358037, 20,00 €.
Esta obra, dedicada al carbón de madera aparecido en contextos arqueológicos, se divide en tres bloques. El primero contiene un pequeño manual de arqueobotánica, útil para el arqueólogo desde el trabajo de campo hasta la interpretación de los resultados. El segundo bloque ofrece un estudio actualizado de la utilización de la madera como recurso por parte de los grupos humanos del valle del Ebro durante el Epipaleolítico y el Neolítico. En el último bloque se presenta un catálogo de las especies forestales leñosas más importantes del territorio que incluye la descripción detallada de su anatomía y una cartografía de su distribución pasada. .
Cziesla_2017 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] E. Cziesla (2017) - Jühnsdorf 8 : Haus und Herd im Mesolithikum in Mitteleuropa, Rahden, Marie Leidorf, 271 p. EAN 9783896465429, 60,00 €.
The Mesolithic sites of Jühnsdorf, parish Blankenfelde-Mahlow, distr. Teltow-Fläming, are situated south of Berlin at Lake Rangsdorf and were excavated in 1936-9 and 1992-3. A hearth and 27 features of the old excavation had been considered huts until they were identified as windthrows. Motorway construction work after the German reunification revealed 4 to 5 Mesolithic sites, of which Jühnsdorf 8 was investigated on 5,000 m² to a depth of 1.2 m. Area 1 contained more than 11,000 stone artefacts, mainly elongated triangular microliths, more windthrows and a habitation feature. This was a “longhouse” 4.5 m by 7.5 m wide with an entrance area, an empty zone 1.5 m in diameter, a repeatedly cleaned hearth, and Middle Mesolithic artefacts [8,250-7,250 B.C.]. Area 2, some 100 m to the east, produced over 2,500 objects and a multi-phased paved hearth of granite with a diameter of 1 m [7,599 +/- 78 cal. B.C.] which prompted the compilation of a general catalogue of Mesolithic hearths. At the present hearth - probably protected by a tent - many activities took place such as food processing, use of axes, and repair of arrow[head]s. The term “Jühnsdorf Group” is rejected as being obsolete.
Huyge_&_Van Noten_2018 [AFRIQUE / ÉTUDES SPÉCIFIQUES] D. Huyge & F. Van Noten (2018) - What Ever Happened to the People? Humans and Anthropomorphs in the Rock Art of Northern Africa, Bruxelles, Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer, 552 p. EAN 9789075652604, 45,00 €.
F. Van Noten. — Introduction A. Ewague & B. Hoarau. — Les anthropomorphes du Yagour (Haut-Atlas marocain): analyse de deux contextes remarquables A. Rodrigue. — Les anthropomorphes du Haut-Atlas marocain: images d’une société hiérarchisée? A. Zboray. — “Korossom Fantastic” and the Karnasahi Pastoralists, the Principal Rock Art Styles of the Eastern Tibesti A. Louart. — L'empreinte humaine dans la vallée de l'oued Çayyad. Les gravures podomorphes S. Searight-Martinet. — A Short Overview of the Representations of Humans in the Prehistoric and Protohistoric Rock Art of Morocco South of the High Atlas A. Rodrigue. — L’homme et l’inscription des Azib n’Ikkis (Haut-Atlas marocain) J. Ben Nasr. — A propos d’une association de l’homme et du bélier orné sur une gravure de l’abri de R’mada (Jebel Ousselat, Tunisie centrale) S. Yahia-Achèche. — Les anthropomorphes dans les peintures et gravures rupestres de Tunisie: essai de classification B. Fouilleux. — Diversité des représentations humaines dans les peintures de la Tassili-n-Ajjer (Algérie) C. Dupuy. — Du port d’objets coudés au port de la lance dans l’Adrar des Iforas (Mali): la traduction figurative d’un important virage sociétal M. Hachid & F. Chentir. — Des Noirs dans l’archéologie rupestre de l’Atlas saharien (Algérie), du Maroc présaharien et de l’Ouest saharien C. Roubet. — Portrait du pasteur holocène en Algérie septentrionale d’après les représentations rupestres J. Soukopova. — Similarity between Round-Head Paintings and Kel Essuf Engravings A. Kelany. — Human Figures in the Aswan Rock Art. Recent Survey along the East Bank of Aswan City (Egypt) F. Soleilhavoup. — Réalisme et symbolisme de l’image rupestre de la femme au Sahara B. E. Barich. — A Discourse on Human Representations and Recognition of Gender Roles in North African Rock Art M. Guagnin. — The Hunters and Herders of Shuwaymis: New Evidence for the Population Dynamics of the Neolithic Transition in Saudi Arabia A.-M. & A. Van Albada. — Quelles informations tirer des représentations humaines dans l’art rupestre du Messak libyen? Y. & C. Gauthier. — Nouveaux documents sur les milieux aquatiques au Sahara tchadien: le site d’Artchana II revisité D. Coulson. — Rock Art and Body Decoration in Northern Chad F. Förster & M.-H. Scheid. — Range and Categories of Human Representation in the ‘Cave of Beasts’, SW Egypt A. Menardi Noguera. — Uweinat Roundhead: Body Proportions and Postures A. Zboray. — Stylistic Variation of Representing the Human Figure in Uweinat Cattle Pastoralist Rock Art S. Ikram. — Fat Ladies, Thin Men, Blobby People, and Body Parts: An Exploration of Human Representations in the Rock Art of the North Kharga Basin P. L. Polkowski. — Feet, Sandals and Animate Landscapes. Some Considerations on the Rock Art of Dakhleh Oasis, Egypt J. C. Darnell. — Homo Pictus and Painted Men: Depictions and Intimations of Humans in the Rock Art of the Theban Western Desert D. Huyge. — The ‘Headless Women’ of Qurta (Upper Egypt): The Earliest Anthropomorphic Images in Northern-African Rock Art S. Hendrickx et al. — Predynastic Human Representations: Two Sides of a Story M. Nilsson. — From Epipalaeolithic Petroglyphs to Roman Graffiti: Stylistic Variability of Anthropomorphs at Gebel el Silsila (Upper Egypt) G. Graff et al. — Figures d’hommes dans le wadi Abu Subeira (Assouan, Egypte): le proche désert investi A. Brémont. — Studying People through Animals: Dating as a New Application for the Study of Animal Depictions in Naqadan Rock Art A. Judd. — Rock Art Anthropomorphs in Egypt F. Lankester. — The Predynastic ‘Dancing’ Figures D. Eisenberg-Degen. — Thoughts on Why the Negev Rock Art, Israel, Turned towards the Non-Figurative A. Solomon. — Body Images: Understanding Therianthropes in Rock Arts A. B. Smith. — Masked Men, Therianthropes, (or Charlatans) in Saharan Rock Art? D. Huyge. — Postscript. .
Ray_&_Thomas_2018 [NÉOLITHIQUE] K. Ray & J. Thomas (2018) - Neolithic Britain : The Transformation of Social Worlds, Oxford, Oxford University Press, 416 p. EAN 9780198823896, 36,00 €.
The Neolithic in Britain was a period of fundamental change: human communities were transformed, collectively owning domesticated plants and animals, and inhabiting a richer world of material things: timber houses and halls, pottery vessels, polished flint and stone axes, and massive monuments of earth and stone. Equally important was the development of a suite of new social practices, and an emphasis on descent, continuity and inheritance. These innovations set in train social processes that culminated with the construction of Stonehenge, the most remarkable surviving structure from prehistoric Europe. Neolithic Britain provides an up to date, concise introduction to the period of British prehistory from c. 4000-2200 BCE. Written on the basis of a new appreciation of the chronology of the period, the result reflects both on the way that archaeologists write narratives of the Neolithic, and how Neolithic people constructed histories of their own. Incorporating new insights from the extraordinary pace of archaeological discoveries in recent years, a world emerges which is unfamiliar, complex and challenging, and yet played a decisive role in forging the landscape of contemporary Britain.
Lumley_2018 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] M.-A. Lumley (de) (2018) - Les restes humains fossiles de la grotte du Lazaret : Nice, Alpes-Maritimes, France , Paris, CNRS Editions, 664 p. EAN 9782271120182, 80,00 €.
Cet ouvrage consacré à la grotte du Lazaret a pour but de présenter les 28 restes humains fossiles découverts au cours des chantiers de fouilles préhistoriques organisés dans cette caverne depuis 1961 et de les replacer dans le cadre phylétique de l’évolution humaine. Quelles sont les ressemblances et les différences des hommes du Lazaret avec ceux plus anciens de la Caune de l’Arago en Roussillon (450 000 ans), de Ceprano dans le Latium (350 000 ans) ou de la Sima de los Huesos en Castille-et-Léon (300 000 ans) ? Et en quoi se différencient-ils des hommes plus récents comme ceux de la Caverne delle Fate en Ligurie (80 000 ans), de l’Hortus dans l’Hérault (65 000 à 35 000 ans) ou avec les Néandertaliens classiques du sud-ouest de la France : La Chapelle-aux-Saints, la Ferrassie, la Quina (60 000 à 45 000 ans) ? Quels sont les caractères principaux qui permettent de les individualiser sous le nom d’Homo erectus européens évolués en voie de néandertalisation ? Afin de mieux connaître les restes humains fossiles, les premiers chapitres de cet ouvrage ont pour but de les replacer dans leur cadre stratigraphique, géochronologique et biochronologique, c’est-à-dire de les dater, de présenter les paléoenvironnements au sein desquels les hommes du Lazaret ont vécu, de suivre l’évolution des climats à la fin du Pléistocène moyen et celle des faunes de mammifères qu’ils rencontraient. Une attention particulière a été apportée à l’étude de leur culture matérielle (un Acheuléen supérieur très riche en bifaces, passant progressivement à un Acheuléen supérieur riche en bifaces, puis à un Acheuléen supérieur pauvre en bifaces, à un Acheuléen final à rares bifaces et enfin à un Proto-Moustérien sans biface), ainsi qu’aux comportements de subsistance de ces anciens peuples chasseurs-cueilleurs et à leur mode de vie. Dans cet ouvrage le lecteur, amateur ou scientifique, intéressé par la plus haute antiquité de l’Homme, découvrira la vie quotidienne de ces très anciens Niçois qui occupaient à intervalles plus ou moins réguliers la grotte du Lazaret, entre 190 000 et 120 000 ans.
Hopf_et_al_2018 [NÉOLITHIQUE] M. Hopf, E. Weiss & D. Zohary (2018) - La domestication des plantes : Essai d'écologie historique, Arles, Actes Sud / Errance, 264 p. EAN 9782330066437, 32,00 €.
Les débuts de l’agriculture comptent parmi les événements décisifs de l’histoire des hommes. Il y a environ 10 000 ans, des groupes de chasseurs-cueilleurs ont commencé à abandonner leur mode de vie nomade pour se mettre à cultiver et fonder des communautés sédentaires. Ce basculement a déclenché l’évolution de structures politiques et économiques complexes et entraîné de nombreux développements technologiques. En fin de compte, il a permis l’essor des grandes civilisations humaines. Pour nous permettre de mieux comprendre cet épisode fondamental, cet ouvrage étudie l’histoire et l’évolution de près de quatre-vingts plantes cultivées : céréales, légumes secs et oléagineux, fruitiers, légumes et condiments, plantes à fibres et tinctoriales. Il offre ainsi une vaste synthèse des connaissances disponibles sur les origines et la domestication des plantes de l’Ancien Monde, et par conséquent sur la diffusion de l’agriculture depuis l’Asie du Sud-Ouest vers l’Europe, l’Asie et l’Afrique du Nord.
Pailler_&_Nicolas_2018 [NÉOLITHIQUE] Y. Pailler & C. Nicolas (2018) - Une maison sous les dunes : Beg ar Loued, Île Molène, Finistère : Identité et adaptation des groupes humains en mer d’Iroise entre les IIIe et IIe millénaires avant notre ère, Leiden, Sidestone Press, 800 p. EAN 9789088903809, 80,00 €.
Depuis 2001, des recherches archéologiques sont menées dans l’archipel de Molène. Ce secteur s’avère particulièrement riche en vestiges du Néolithique et de l’Age du Bronze. Une concentration exceptionnelle de monuments mégalithiques y a été mise en évidence. Plusieurs habitats sont attestés par la présence de dépotoirs domestiques. A la pointe de Beg ar Loued (île Molène), l’un de ses amas coquilliers fit l’objet d’un premier sondage en 2003 marquant le début d’une série de campagnes de fouilles. Dès la deuxième année, celle-ci prit un tournant décisif avec la reconnaissance des premiers murs en pierres sèches, correspondant à un bâtiment conservé sous la dune. Pendant près d’une décennie, ce site fit l’objet de fouilles par une équipe interdisciplinaire. Les données obtenues par l’étude de l’habitat renseignent sur la chronologie des différentes occupations du site et permettent de documenter la transition IIIe-IIe millénaire avant notre ère, fourchette chronologique encore très mal connue dans la moitié nord de la France. Outre l’apport d’une chronologie relative, l’approche architecturale donne une meilleure compréhension des choix ayant présidé aux différentes phases de construction du bâtiment occupé pendant plus de trois siècles. Les éléments de la culture matérielle (céramique, lithique, métallurgie) viennent aussi soulever le voile sur une période essentiellement connue en Bretagne à travers les monuments funéraires. Pour la première fois dans cette région, grâce à la conservation des vestiges organiques, il est permis d’esquisser l’économie (élevage, agriculture pêche, collecte des coquillages, etc.) des hommes ayant occupé les rivages de la mer d’Iroise. Leur mode de vie suggère une communauté sédentaire à économie vivrière, exploitant l’ensemble des ressources insulaires sans pour autant être coupée du continent (style céramique, métallurgie). Afin de mieux comprendre l’évolution globale de cet environnement insulaire, de nouvelles recherches ont été menées sur les variations du niveau marin corrélées à l’étude du paysage végétal, de la géomorphologie, de la géologie et de la faune.
Leglise_et_al_2018 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE] S. Léglise, F. Mathias & J. Ripoche (2018) - L'archéologie : science plurielle [Actes de la 11e journée doctorale d’archéologie, Paris, 18 mai 2016], Paris, Editions de la Sorbonne, p. EAN 9791035100995, 0,00 €.
En 1986, paraissait l’ouvrage séminal d’Alain Gallay L’archéologie demain. À l’occasion du trentième anniversaire de ce livre, il convient de s’interroger : l’archéologie de demain est-elle devenue celle d’aujourd’hui ? Science en constante évolution depuis ses origines, à l’interface de multiples disciplines avec lesquelles elle partage les outils et les méthodes, l’archéologie contemporaine est une discipline protéiforme. De la fouille au laboratoire, de l’analyse des vestiges à celle des sociétés, les bases méthodologiques sur lesquelles elle repose font désormais appel aussi bien aux sciences humaines qu’aux sciences dites « dures ». La recherche archéologique est aujourd’hui de plus en plus souvent complétée par d’autres approches permettant de produire de nouvelles données, de poser un regard différent sur les données préexistantes ou d’en approfondir l’étude à travers de nouvelles problématiques. Le volume présente les actes de la 11e journée doctorale d’archéologie de l’ED 112. Les articles réunis offrent une réflexion épistémologique sur la discipline archéologique dans son ensemble à travers 3 axes principaux : – Les problématiques, les enjeux et les limites de l’archéologie contemporaine ; – La place de l’archéologie au sein des autres sciences et le rôle de l’interdisciplinarité dans la pratique archéologique comme dans la construction de la discipline elle-même ; – Les démarches intellectuelles de l’archéologue.
Ruiz_Mata_2018 [NÉOLITHIQUE] J. F. Ruiz Mata (2018) - Megalitismo : dólmenes y megalitos en el sur de la península ibérica, Córdoba, Editorial Almuzara, 235 p. EAN 9788417229627, 16,00 €.
El megalitismo fue la primera civilización común a /que unificó/ la Europa occidental y el norte de África. Su nombre viene de los monumentos que nos han dejado sus creadores, construidos con grandes piedras, que poseen una fuerte carga de simbolismo. Nació en lo que hoy es el occidente andaluz y se extendió rápidamente por el sur de Extremadura y el Alentejo portugués, desde donde fue alcanzando toda la fachada atlántica europea. El dolmen más antiguo conocido es el de Alberite, en Villamartín (Cádiz), datado hacia 4800 a.n.e. El megalitismo se inicia con el Neolítico y continúa en el Calcolítico y parte de la Edad del Bronce hasta desaparecer en la última mitad del II milenio a.n.e. Este libro es un estudio, quizá el primero, que indaga en ese período aún oscuro de la Historia, para dar una explicación a sus monumentos, interpretar la forma de vida de aquella cultura, descubrir sus creencias, sus conocimientos, su expansión. Un ensayo único por su contenido ameno y divulgativo, que nos ayudará a desentrañar nuestro pasado, saber de dónde venimos y lo que le debemos a aquellos ancestros que aún siguen presentes en nuestro paisaje y en nuestra memoria colectiva.
Corchon_Rodriguez_2018 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] M. S. Corchón Rodriguez (2018) - La cueva de las Caldas (Priorio, Oviedo) : ocupaciones magdalenienses en el Valle del Nalón, Salamanca, Universidad de Salamanca, 820 p. EAN 9788490127292, 39,00 €.
Este libro recoge los resultados de las investigaciones realizadas por un equipo internacional e interdisciplinar, en la Cueva de Las Caldas (Asturias). La cavidad fue habitada durante ca. 21,000 a 12,000 BP, y conserva uno de los registros estratigráficos más importantes del Solutrense y Magdaleniense de Europa, así como grabados parietales en el vestíbulo. Diferentes especialistas estudian las ocupaciones de la Sala II, que corresponden al Magdaleniense inferior, medio y superior y el Solutrense final. Destaca la colección de Arte mueble en hueso, asta y marfil, a la que se suman más de 400 plaquitas de arenisca grabadas con motivos figurativos y lineales, o con pintura roja. Algunos de los sujetos reproducidos en este arte son emblemáticos por su rareza: antropomorfos, bisontes, mamuts, renos, rinocerontes lanudos, rebecos, etc. A este volumen seguirá una segunda monografía, dedicada al estudio espacial del paisaje de Las Caldas, los suelos de ocupación y los restos humanos, así como al registro arqueológico solutrenses de la Sala II y el Arte parietal. 1. Contexto geográfico, sedimentario y arqueológico 2. Arqueozoología de la cueva de Las Caldas. Macromamíferos 3. Estudios de otras evidencias arqueozoológicas y minerales 4. Las industrias líticas, óseas y arte mueble del magdaleniense de Las Caldas.
MacPhail_&_Goldberg_2018 [ÉTUDES SPÉCIFIQUES] R. I. MacPhail & P. Goldberg (2018) - Applied Soils and Micromorphology in Archaeology, Cambridge, Cambridge University Press, 630 p. EAN 9781107648685, 40,00 €.
Applied Soils and Micromorphology in Archaeology provides the most up-to-date information on soil science and its applications in archaeology. Based on more than three decades of investigations and experiments, the volume demonstrates how description protocols and complimentary methods (SEM/EDS, microprobe, micro-FTIR, bulk soil chemistry, micro- and macrofossils) are used in interpretations. It also focuses on key topics, such as palaeosols, cultivation, and occupation surfaces, and introduces a range of current issues, such as site inundation, climate change, settlement morphology, herding, trackways, industrial processes, funerary features, and site transformation. Structured around important case studies, Applied Soils and Micromorphology in Archaeology is thoroughly-illustrated, with color plates and figures, tables and other ancillary materials on its website (www.cambridge.org/9781107011380); chapter appendices can be accessed separately using the web (www.geoarchaeology.info/asma). This new book will serve as an essential volume for all archaeological inquiry about soil.
Gonzalez_Perez_2018 [ÉTUDES SPÉCIFIQUES] C. Gonzalez Perez (2018) - Information Modelling for Archaeology and Anthropology: Software Engineering Principles for Cultural Heritage, Cham, Springer, 449 p. EAN 9783319726526, 55,00 €.
Introduction This unique text/reference reviews the key principles and techniques in conceptual modelling which are of relevance to specialists in the field of cultural heritage. Information modelling tasks are a vital aspect of work and study in such disciplines as archaeology, anthropology, history, and architecture. Yet the concepts and methods behind information modelling are rarely covered by the training in cultural heritage-related fields. With the increasing popularity of the digital humanities, and the rapidly growing need to manage large and complex datasets, the importance of information modelling in cultural heritage is greater than ever before. To address this need, this book serves in the place of a course on software engineering, assuming no previous knowledge of the field. Topics and features: - Presents a general philosophical introduction to conceptual modelling - Introduces the basics of conceptual modelling, using the ConML language as an infrastructure - Reviews advanced modelling techniques relating to issues of vagueness, temporality and subjectivity, in addition to such topics as metainformation and feature redefinition - Proposes an ontology for cultural heritage supported by the Cultural Heritage Abstract Reference Model (CHARM), to enable the easy construction of conceptual models - Describes various usage scenarios and applications of cultural heritage modelling, offering practical tips on how to use different techniques to solve real-world problems This interdisciplinary work is an essential primer for tutors and students (at both undergraduate and graduate level) in any area related to cultural heritage, including archaeology, anthropology, art, history, architecture, or literature. Cultural heritage managers, researchers, and professionals will also find this to be a valuable reference, as will anyone involved in database design, data management, or the conceptualization of cultural heritage in general.
Le_Brun_2018 [AUTRES] E. Le Brun (2018) - L'art préhistorique en BD : troisième époque, Grenoble, Glénat, 72 p. EAN 9782344017845, 7,00 €.
Quelques fragments des rêves de nos lointains ancêtres Il y a environ 20 500 ans, le dernier maximum glaciaire s’achève. Jusqu’aux alentours de -13 000 ans, la grande plaine européenne connaît un climat instable, mais qui tend à se radoucir un peu. La flore et la faune changent. Les mammouths et rhinocéros laineux commencent à disparaître, mais les troupeaux de grands herbivores prospèrent. Durant ces millénaires, la dernière grande culture du paléolithique supérieur se développe : le magdalénien. Ce nouvel album de L’Art préhistorique en BD s’intéresse cette fois à la dernière période charnière de notre préhistoire : celle qui vit arriver le plus fort développement des arts et des techniques. Un ouvrage ludique et pédagogique qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes et qui permet une meilleure connaissance de nos ancêtres.
Morley_2018 [ÉTUDES SPÉCIFIQUES] I. Morley (2018) - The Prehistory of Music : Human Evolution, Archaeology, and the Origins of Musicality, Oxford, Oxford University Press, 464 p. EAN 9780198827269, 28,00 €.
Music is possessed by all human cultures, and archaeological evidence for musical activities pre-dates even the earliest known cave art. Music has been the subject of keen investigation across a great diversity of fields, from neuroscience and psychology to ethnography, archaeology, and its own dedicated field, musicology. Despite the great contributions that these studies have made towards understanding musical behaviours, much remains mysterious about this ubiquitous human phenomenon—not least, its origins. In a ground-breaking study, this volume brings together evidence from these fields, and more, in investigating the evolutionary origins of our musical abilities, the nature of music, and the earliest archaeological evidence for musical activities amongst our ancestors. Seeking to understand the true relationship between our unique musical capabilities and the development of the remarkable social, emotional, and communicative abilities of our species, it will be essential reading for anyone interested in music and human physical and cultural evolution.
Gibaja Bao_et_al_2018 [NÉOLITHIQUE] J. F. Gibaja Bao, M. Mozota Holgueras, M. E. Subirá Galdacano, A. Martín Cólliga & J. Roig Buxó (2018) - Mirando a la muerte : las prácticas funerarias durante el Neolítico en el noreste peninsular. Volumen 2, Castelló de la Plana, E-ditarx, 340 p. EAN 9788494690259, 63,00 €.
Este segundo volumen, un libro de gran formato (279 x 216 mm) con 340 páginas y 380 ilustraciones, bajo la coordinación de Juan Francisco Gibaja (CSIC), Millán Mozota (CSIC), María Eulàlia Subirà (UAB), Araceli Martín (SAPGC), y Jordi Roig (UPV/EHU), aborda las prácticas funerarias de los grupos de agricultores y pastores del Neolítico entre inicios del V y mediados del IV milenio a. de C. para los enterramientos de la Cova del Toll, el Pla del Riu de les Marcetes, la Plaça Major de Castellar del Vallès, Horts de Can Torras, el Camí de Can Grau, la Bòbila d’en Joca, la Cova dels Lladres, Ca n’Arnella, Can Roqueta/Can Revella, Can Marcet, Can Fatjó dels Aurons, la Bòbila del Ravalet, el Carrer del Pi y la sepultura de Plaça Gardunya.
Ballin_et_al_2018 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] T. B. Ballin, with contributions by, A. Saville, R. Tipping, T. Ward, R. A. Housley, L. Verrill, M. Bradley, C. A. Wilson, P. Lincoln & A. MacLeod (2018) - Reindeer hunters at Howburn Farm, South Lanarkshire, Oxford, Archaeopress, 124 p. EAN 9781784919016, 28,00 €.
This volume presents the lithic assemblage from Howburn in South Lanarkshire, Scotland, which at present is the oldest prehistoric settlement in Scotland (12,700-12,000 BC), and the only Hamburgian settlement in Britain. The site also included a scatter from the Late Upper Palaeolithic Federmesser- Gruppen period (12,000-10,800 BC), as well as lithics from the Mesolithic, Neolithic and Early Bronze Age. The book focuses on the Hamburgian finds, which are mainly based on the exploitation of flint from Doggerland, the then dry bed of the North Sea. The Hamburgian tools include tanged arrowheads, scrapers, piercers, burins, and other implement forms which show similarities with tools of the same age on the European continent. The shape of one scatter suggests that the Palaeolithic settlers lived in tent-like structures. The Palaeolithic finds from Howburn shed light on several important general trends, such as the ‘acclimatization’ of pioneer settlers, as well as the development of regional differences following the initial Late Glacial recolonization of Scotland. Palaeo-environmental work focused on whether there was a small lake (‘Loch Howburn’) in front of the terrace on which the camp was situated, and it was concluded that there was indeed a lake there, but it was neither contemporary with the Hamburgian, nor the Federmesser-Gruppen settlement. Most likely, ‘Loch Howburn’ dates to the Loch Lomond stadial. .
Cannavo_&_Levi_2018 [PROTOHISTOIRE] V. Cannavò & S. T. Levi (2018) - Atlas of Ceramic Fabrics 1 : Italy: North-East, Adriatic, Ionian. Bronze Age: Impasto, Oxford, Archaeopress, 142 p. EAN 9781784918590 / Epublication EAN 9781784918606, 33,00 €.
Atlas Of Ceramic Fabrics 1. Italy: North-East, Adriatic, Ionian. Bronze Age: Impasto presents and interprets the petrographic composition of Bronze Age Impasto pottery (23rd-10th centuries BCE) found in the eastern part of Italy. This is the first of a series of Atlases organised according to geographical areas, chronology and types of wares. In this book 935 samples from 63 sites are included, which comprise material obtained as a result of almost 30 years of interdisciplinary archaeological, technological and archaeometric research by the authors’ team. 73 petrographic fabrics (the potters’ ‘recipes’) are defined and presented, on their lithological character – a tool that can be used to compare the different components of the ceramic pastes and to check provenance of non-local pots. The volume is organised in chapters focused on methodology, fabric description and distribution, followed by the archaeological implications and the database, with contributions by Daniele Brunelli and Andrea Di Renzoni. Illustrations and descriptions of the fabrics and a complete list of the samples are included in order to provide a rigorous and transparent presentation of the data. The archaeological implications are discussed within the topics such as technology, variability, standardisation, chronology, function, social organisation, circulation, style, typology and cultural identity. It is hoped that this work will be considered as another stepping-stone in demonstrating that, in archaeology, technological variability is as important as morphological and stylistic distinctions.
Dohrmann_&_Riquier_2018 [NÉOLITHIQUE] N. Dohrmann & V. Riquier (2018) - Archéologie dans l’Aube : Des premiers paysans au prince de Lavau 5300 à 450 avant notre ère, Gand, Snoeck, 543 p. EAN 9789461614452, 30,00 €.
Si la découverte de l'exceptionnelle tombe princière de Lavau a récemment apporté un éclairage particulier sur les richesses archéologiques du territoire de l'Aube, elle ne doit cependant pas occulter les découvertes archéologiques des XIXe et XXe siècles, enrichies aujourd'hui par trente années d'archéologie préventive. Une lecture approfondie et renouvelée de cette abondante documentation permet désormais de montrer l'Aube comme un carrefour de civilisations et d'échanges, au moins depuis le Néolithique, plus de 5000 ans avant notre ère. Situé sur les routes migratoires et commerciales qui se sont succédées sur un axe est-ouest, des plateaux turcs aux côtes de l'Atlantique, et sur un axe nord-sud, des rivages baltes à ceux de la Méditerranée, et traversé par les deux grandes voies de circulation naturelles des vallées de la Seine et de l'Aube, le territoire aubois a connu l'ensemble de ces mouvements. Leurs traces matérielles restent bien présentes. Il manquait un ouvrage de synthèse pour rendre compte de cette situation. Cette lacune est aujourd'hui comblée : rassemblant les contributions des principaux spécialistes des périodes évoquées, ce catalogue d'exposition témoigne de la façon dont les populations, dans leur trajectoire millénaire, ont traversé, habité, investi, exploité le territoire de l'Aube, depuis le Néolithique et les premières traces de sédentarisation jusqu'au premier âge du Fer, et à la sépulture de Lavau.
Ayarzaguena_et_al_2017 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE] M. Ayarzagüena Sanz, G. Mora & J. Salas Álvarez (2017) - 150 años de historia de la arqueología : teoría y método de una disciplina : Actas del IV Congreso Internacional de Historia de la Arqueología, Madrid, Sociedad Española de Historia de la Arqueología, 1160 p. EAN 9788461794706, 60,00 €.
En noviembre de 2004 la Sociedad Española de Historia de la Arqueología (SEHA) y la UNED organizaban el III Congreso Internacional de Historia de la Arqueología, cuyas actas se publicaron en 20051. Transcurridos ya más de diez años pensábamos que había llegado el momento de organizar un nuevo congreso tras el evidente desarrollo que la Historia de la Arqueología ha ido adquiriendo a nivel internacional en los últimos años. Nuevos métodos, nuevos planteamientos teóricos y, en definitiva, una evolución teórica evidente que ha ido a la par del importante desarrollo de la Arqueología misma. Precisamente la SEHA se había fundado en 1995, después del IIº Congreso Internacional de Historia de la Arqueología que tuvo lugar en el CSIC, y fue, sin duda, fruto de esos dos primeros congresos celebrados en el CSIC y que fueron tan bien recibidos por la comunidad científica. Y así, entre los días 11 a 13 de Diciembre de 2014, tuvo lugar en Madrid, en la sede del Museo Arqueológico Nacional, el IV Congreso Internacional de Historia de la Arqueología / III Jornadas MAN-SEHA, celebrado en Madrid, y que fue organizado conjuntamente por la SEHA y el MAN, con el título 150 años de Arqueología: teoría y método de una disciplina, donde se hizo un emotivo homenaje a Ricardo Olmos. En la presente monografía se presentan los resultados científicos de dicho congreso, evento al que acudieron más de 50 investigadores españoles, portugueses, franceses e italianos que presentaron una serie de aportaciones, divididas en varias sesiones temáticas que abarcaban, desde distintos puntos de vistas, la Historiografía arqueológica, sobre los arqueólogos y la práctica arqueológica, sobre la arqueología y las instituciones y sobre la arqueología y los contextos sociales y políticos en los que se ha desarrollado dicha actividad científica en los últimos 150 años. Este volumen supone un paso más en la relación entre la SEHA y el MAN, comenzada en el año 2007 con las Jornadas conjuntas sobre Documentos inéditos para la Historia de la Arqueología y que tuvo su continuación con otras sobre Las Comisiones de Monumentos en España. Esta colaboración dio unos magníficos resultados que son conocidos por todos los investigadores gracias a las publicaciones efectuadas hasta el momento, y a las que habría que añadir la que ahora presentamos. Desde aquí queremos expresar públicamente nuestro agradecimiento a las personas e instituciones que hicieron posible la celebración de este IV Congreso Internacional, así como a todos los participantes en el mismo, sin cuyas contribuciones no hubiera sido posible este libro.
Berato_2018 [PROTOHISTOIRE] J. Bérato (2018) - La société varoise à l'Age du Fer, Paris, L'Harmattan, 482 p. EAN 9782343143767, 42,00 €.
L'évolution interne de la société varoise lors de l'âge du Fer se caractérise par une certaine stabilité et un isolement. L'esprit de créativité endogène lors du début de l'âge du Fer a su concevoir et élaborer les oppidums, ouvrages en pierres sèches innovants. Le Var restera hors des grands axes routiers et en marge des grands circuits commerciaux méditerranéens. Il ne reste toutefois pas totalement isolé et on trouve des produits importés jusque dans l'hinterland, les contacts entre Marseillais et indigènes n'ont pas influencé la société autochtonie varoise.
Guilaine_&_Garcia_2018 [PROTOHISTOIRE] J. Guilaine & D. Garcia (2018) - La protohistoire de la France, Paris, Hermann, 540 p. EAN 9782705695941, 35,00 €.
Cet ouvrage a pour ambition de dresser un état des connaissances sur les premières sociétés rurales et métallurgiques à l’échelle de la France mais dans un contexte largement européen. De l’avènement des premières communautés d’agriculteurs du Néolithique jusqu’à la guerre des Gaules et la conquête romaine, soit sur les six millénaires avant notre ère, sont examinés les aspects culturels, économiques et sociaux qui ont, au fil du temps, rythmé le quotidien des populations de l’hexagone. À cette fresque ont contribué les meilleurs chercheurs et universitaires issus de toutes les institutions de l’archéologie française. Ce livre se veut aussi le miroir des apports de terrain les plus récents, du développement magistral des fouilles extensives, des avancées méthodologiques en laboratoire des sciences connexes, celles-ci désormais intégrées à part entière dans la sphère de l’archéologie : autant de pistes qui ont contribué à diversifier les approches et à décupler la documentation aujourd’hui disponible. Un nouveau visage de la protohistoire française s’est donc progressivement mis en place : ce volume témoigne sur les acquis les plus saillants de cette profonde mutation.
Butterlin_2018 [NÉOLITHIQUE] P. Butterlin (2018) - Architecture et société au Proche-Orient ancien , Paris, Editions A. et J. Picard, 512 p. EAN 9782708410381, 79,00 €.
Les bâtisseurs de mémoire en Mésopotamie (7000-3000 av. J.-C.) Dans le contexte actuel de destruction et pillage des sites archéologiques du Proche-Orient, il est plus que jamais nécessaire de publier les découvertes qui se sont multipliées en Syrie, en Iran ou en Turquie, pour proposer une nouvelle lecture de la naissance de l'urbanisme et de la civilisation en Mésopotamie. Le propos est centré sur la manière dont les sociétés villageoises du Proche-Orient ancien ont entamé, dès le Ve millénaire, un processus de transformations socio-économiques qui ont abouti à différentes formes d'étatisation ou pour certaines d'entre elles à des formes variées de tribalité. Cet ouvrage se conçoit comme une micro-écologie de la naissance d'États marqués d'abord par leur diversité avant des tentatives éphémères d'unification politiques. .
Henderson_&_Alves_Cardoso_2018 [ANTHROPOLOGIE] C. Y. Henderson & F. Alves Cardoso (2018) - Identified skeletal collections: the testing ground of anthropology?, Oxford, Archaeopress, 190 p. EAN 9781784918057, 34,00 €.
Human skeletons are widely studied in archaeological, anthropological and forensic settings to learn about the deceased. Methods used to identify individuals in forensic contexts and to determine age and sex in archaeological settings are normally tested on identified skeletal collections: collections of skeletons with known age-at-death, sex, often occupation and cause of death. These collections often represent individuals dying within the last century, but this is variable and often depends on the purpose for creating the collection. Many were developed in attempts to understand local population biology whereas those collected recently are for forensic purposes: to improve identification in legal contexts. Some of these collections were developed from body donation programmes, while others have come from cemeteries: cemeteries which were either no longer viable or needed clearing. All these factors impact on who curates these collections: archaeology or anthropology departments and museums. However, unlike many other skeletons curated in these locations, these are individuals with names. All this raises ethical questions about their creation, curation and their use for research. This book focusses on identified skeletal collections in the UK, Portugal, South Africa, USA and Canada. The chapters discuss how and why collections were amassed including the local legislation governing them. Alongside this run the ethical issues associated with their collection, curation and access to them. The demographics of the collections: who is included and why, along with such biases and how they can impact on research are also discussed, as are limitations in the documentary data associated with these individuals. The importance of these collections is also focussed on: particularly their role in developing and testing methods for age determination in adults. This shows why these collections are so vital to improve methods and interpretations for archaeological and forensic research. The importance of communicating this to the wider public is also addressed. .
  Mise à jour le 2 juin 2018
Holdaway_&_Wendrich_2017 [AFRIQUE] S. J. Holdaway & W. Z. Wendrich (2017) - The desert Fayum reinvestigated : the early to mid-Holocene landscape archaeology of the Fayum north shore, Egypt, Los Angeles, UCLA Cotsen Institute of Archaeology Press, 262 p. EAN 9781938770098, 90,00 €.
The Neolithic in Egypt is thought to have arrived via diffusion from an origin in southwest Asia. In this volume, the authors advocate an alternative approach to understanding the development of food production in Egypt based on the results of new fieldwork in the Fayum. They present a detailed study of the Fayum archaeological landscape using an expanded version of low-level food production to organize observations concerning paleoenvironment, socioeconomy, settlement, and mobility. While domestic plants and animals were indeed introduced to the Fayum from elsewhere, when a number of aspects of the archaeological record are compared, a settlement system is suggested that has no obvious analogues with the Neolithic in southwest Asia. The results obtained from the Fayum are used to assess other contemporary sites in Egypt.
McIntosh_et_al_2016 [AFRIQUE] R. J. McIntosh, S. K. McIntosh & H. Bocoum (2016) - The Search for Takrur : Archaeological Excavations and Reconnaissance along the Middle Senegal Valley, New Haven, Yale University Department of Anthropology and the Yale Peabody Museum of Natural History - Yale University, 578 p. EAN 9780913516294, 34,00 €.
An authoritative summary of the results of the archaeological excavations in the middle Senegal River valley, site of the ancient African Empire of Takrur. A summary of archaeological discoveries in the middle Senegal River valley, this authoritative volume presents new data on iron production, population settlement, and environmental change on the site of the ancient West African empire of Takrur, the first kingdom south of the Sahara mentioned by medieval Arab chroniclers. This authoritative volume should prove of great value to students of archaeology, anthropology, and African history, as well as to climatologists, geomorphologists, and ecologists.
Sadr_et_al_2016 [AFRIQUE] K. Sadr, A. Esterhuysen & C. Sievers (2016) - African archaeology without frontiers : papers from the 2014 PanAfrican Archaeological Association congress, Johannesburg, Wits University Press, 190 p. EAN 9781776140343, 0,00 €.
Confronting national, linguistic and disciplinary boundaries, contributors to African Archaeology Without Frontiers argue against artificial limits and divisions created through the study of ?ages? that in reality overlap and cannot and should not be understood in isolation. Papers are drawn from the proceedings of the landmark 14th PanAfrican Archaeological Association Congress, held in Johannesburg in 2014, nearly seven decades after the conference planned for 1951 was re-located to Algiers for ideological reasons following the National Party?s rise to power in South Africa. Contributions by keynote speakers Chapurukha Kusimba and Akin Ogundiran encourage African archaeologists to practise an archaeology that collaborates across many related fields of study to enrich our understanding of the past. The nine papers cover a broad geographical sweep by incorporating material on ongoing projects throughout the continent including South Africa, Botswana, Cameroon, Togo, Tanzania, Kenya and Nigeria. Thematically, the papers included in the volume address issues of identity and interaction, and the need to balance cultural heritage management and sustainable development derived from a continent racked by social inequalities and crippling poverty. Edited by three leading archaeologists, the collection covers many aspects of African archaeology, and a range of periods from the earliest hominins to the historical period. It will appeal to specialists and interested amateurs. .
Brunet_2018 [ANTHROPOLOGIE] M. Brunet (2018) - D'Abel à Toumaï : nomade, chercheur d’os, Paris, Odile Jacob, 256 p. EAN 9782738144584, 10,00 €.
« J’ai attendu vingt ans avant de trouver le premier pré-humain fossile. D’abord Abel, puis Toumaï. Deux nouveaux hominidés anciens qui ont laissé à jamais leur trace dans la terre du Tchad. On les disait impossibles, improbables, impensables même. Ce livre me permet pour la première fois d’expliquer en quoi Abel et Toumaï nous font faire des pas de géant dans la compréhension de notre origine, en quoi ils ont renouvelé totalement le questionnement des scientifiques. Il me permet aussi d’expliquer les rebondissements liés à ces découvertes inattendues et d’ajouter de nouvelles pages dans cette enquête extraordinaire lancée tout autour du monde à la recherche du dernier ancêtre commun aux chimpanzés et aux humains. » M. B. Michel Brunet est professeur au Collège de France et professeur associé à l’université de Poitiers. Il est aussi directeur de la Mission paléoanthropologique franco-tchadienne. Il est, avec son équipe, le découvreur de Toumaï, le plus ancien représentant de l’humanité connu à ce jour. Il a publié Nous sommes tous des Africains. À la recherche du premier homme, qui a été un grand succès. .
de_Panafieu_2018 [AUTRES] J.-B. de Panafieu (2018) - Sapiens à la plage : la préhistoire dans un transat, Paris, Dunod, 208 p. EAN 9782100766598, 16,00 €.
Prologue: Il y a trois millions d'années, le genre Homo.Les Innovations techniques d'Homo Habilis. Homo Georgicus: aux portes de l'Europe. Homo néandertalensis, mon frère. Sapiens l'africain. Premières sépultures. A la conquête de la planète.
Hye_et_al_2017 [DIACHRONIQUE] S. Hye, J. Scheschkewitz & K. Wehrberger (2017) - 41 Minuten : auf archäologischem Gleis über die Schwäbische Alb : Museum Ulm 25. November 2017 - 8. April 2018, Ostfildern, Thorbecke, 143 p. EAN 9783799512619, 20,00 €.
Unter der Leitung von Ulmer Museum und Landesamt für Denkmalpflege im Regierungspräsidium Stuttgart Ein Schatz keltischer Silbermünzen am Rand der Autobahn – das ist nur eine von vielen archäologischen Entdeckungen auf der neuen ICE-Trasse zwischen Ulm und Stuttgart. Vor Beginn der Bauarbeiten untersuchten die Ausgräber über mehrere Jahre hinweg den Untergrund der künftigen Trasse auf Spuren aus vor- und frühgeschichtlicher Zeit. Sie stießen auf Überreste von Siedlungen, Gräbern und Verkehrswegen aus nahezu allen Epochen von der Jungsteinzeit des 6. Jahrtausends v. Chr. über die keltische und römische Zeit bis in das Hohe Mittelalter. Dabei wurde auch deutlich, dass sich unsere modernen Mobilitätswege offenbar an Verkehrsachsen orientieren, die Jahrtausende zurückreichen.
Keegan_&_Hofman_2017 [DIACHRONIQUE] W. F. Keegan & C. L. Hofman (2017) - The Caribbean before Columbus, Oxford, Oxford University Press, 360 p. EAN 9780190605254, 30,00 €.
The Caribbean before Columbus is a new synthesis of the region's insular history. It combines the results of the authors' 55 years of archaeological research on almost every island in the three archipelagoes with that of their numerous colleagues and collaborators. The presentation operates on multiple scales: temporal, spatial, local, regional, environmental, social, and political. In addition, individual sites are used to highlight specific issues. For the first time, the complete histories of the major islands and island groups are elucidated, and new insights are gained through inter-island comparisons. The book takes a step back from current debates regarding nomenclature to offer a common foundation and the opportunity for a fresh beginning. In this regard the original concepts of series and ages provide structure, and the diversity of expressions subsumed by these concepts is embraced. Historical names, such as Taíno and Lucayan, are avoided. The authors challenge the long-held conventional wisdom concerning island colonization, societal organization, interaction and transculturation, inter- and intra-regional transactions (exchange), and other basic elements of cultural development and change. The emphasis is on those elements that unite the Bahamas, Lesser Antilles, and Greater Antilles as a culture area, and also on their divergent pathways. Colonization is presented as a multifaceted wave-like process. Continuing ties to the surrounding mainland are highlighted. Interactions between residents and new colonists are recognized, with individual histories contingent on these historical interactions. New solutions are offered to the "Huecoid problem" the "Carib problem," the "Taíno problem," and the evolution of social complexity, especially in Puerto Rico.These solutions required a rethinking of social organization and its expression on the landscape. There comes a time when the old foundation can no longer support the structure that was built upon it; this is that time.
Rey_&_Collombet_2017 [DIACHRONIQUE] P.-J. Rey & J. Collombet (2017) - Du Néolithique à l’Antiquité dans le Parc National de la Vanoise. Bilan des connaissances et perspectives de recherches, Chambéry, Musée Savoisien, 67 p. EAN 2429-3458, 0,00 €.
À la suite d’un contrat d’étude financé par le Parc National de la Vanoise en 2007, cet article propose un bilan des connaissances archéologiques dans la zone centrale du Parc et dans l’aire optimale d’adhésion, de la Préhistoire à l’époque romaine. L’historique des travaux effectués montre le rôle important des programmes de recherches et la rareté des opérations de diagnostic et de fouilles préventives. L’archéologie de la montagne implique la mise en oeuvre de méthodes et de stratégies adaptées à ce milieu particulier, dont plusieurs exemples locaux sont évoqués. L’analyse des données disponibles permet quelques observations sur l’évolution du peuplement mais montre surtout les insuffisances de cet échantillonnage, dans lequel les trouvailles fortuites et anciennes tiennent encore une trop large place. Le bilan documentaire a été suivi de repérages pédestres rapides sur les grands itinéraires traversant la zone centrale du Parc. Ces courtes sorties sur le terrain ont déjà permis de recueillir une abondante documentation photographique sur les sites potentiels (replats bien exposés, abris sous blocs) et sur les structures en pierres et anomalies topographiques encore visibles à la surface du sol. Ces premiers résultats offrent l’occasion de souligner une nouvelle fois le potentiel archéologique des zones de montagne en général et du territoire du Parc National de la Vanoise en particulier. Quelques priorités et propositions pour de futures recherches sont évoquées en conclusion.
Steiner_&_Killebrew_2018 [DIACHRONIQUE] M. L. Steiner & A. E. Killebrew (2018) - The Oxford Handbook of the Archaeology of the Levant, Oxford, Oxford University Press, 912 p. EAN 9780198822561, 40,00 €.
Provides an overview and contextualises the archaeology of the entire region of the Levant, spanning from the Neolithic to the Persian period Includes contributions from leading international scholars in the field and presents a wide range of approaches Illustrated throughout with 240 in-text images.
Christensen_et_al_2018 [ÉTUDES SPÉCIFIQUES] M. Christensen, N. Goutas & F.-X. Chauvière (2018) - Os, bois, ivoire et corne : l’exploitation des matières dures d’origine animale, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 332 p. EAN 9782753574946, 30,00 €.
Sommaire - De l’Atlantique à l’Oural: l’exploitation des matières osseuses au Paléolithique, Nejma Goutas, Marianne Christensen, Aline Averbough - L’évolution des industries en matières dures animales de l’âge du Bronze en Italie du Nord, à partir de l’étude des sites de Isera La Torretta, Molina di Ledro et Fiavé Carera en Trentin, Marta Bazzanella - La transformation des matières dures d’origine animale à la période romaine: ateliers urbains et artisans itinérants, Isabelle Rodet-Belarbi - Le silence des anneaux: une tentative de reconstitution d’une chaîne opératoire de fabrication d’anneaux en os, Bénédicte Khan, Christophe Picod - De la campagne à la ville: évolution de l’artisanat des matières dures animales au Moyen Âge d’après les données archéologiques, Dorothée Chaoui-Derieux, Jean-François Goret - Knife handle making – the subsidiary trades in the Sheffield cutlery industry, Joan Unwin.
Combier_2017 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE] J. Combier (2017) - Solutré : volume du 150me anniversaire, Mâcon, Académie de Mâcon / Centre de Recherches de Solutré, 205 p. EAN 9791092085242, 20,00 €.
Cet ouvrage, publié à l’occasion du cent-cinquantenaire de la découverte du site se présente en quatre parties. La première partie de l’ouvrage présente les apports successifs des recherches sur le site qui ont permis l’émergence historique de la préhistoire paléolithique et un accroissement progressif de nos connaissances. Les recherches sur la culture solutréenne, objet de la deuxième partie de l’ouvrage, ont beaucoup progressé depuis quelques années à l’occasion de colloques et de travaux universitaires, sans toutefois résoudre certains problèmes cruciaux, comme l’origine de cette brillante culture et sa rapide disparition. En revanche, de récentes découvertes sur d’autres aspects peu connus du Solutréen ont eu lieu, en particulier en ce qui concerne la technologie de ses outillages de pierre, leur fabrication en série dans des ateliers de taille, le mode de vie des groupes qui la pratiquaient, du Poitou à l’Andalousie, et les productions artistiques que l’on doit lui attribuer. D’où les mises au point, dues à deux amis universitaires, Anta Montet-White (USA) et S. Ripoll-López (Espagne). Il était utile également, dans une troisième communication, de faire le point, à partir des datations disponibles, sur la durée réelle, courte, du Solutréen et même sur sa structure classique en trois phases évolutives, essentiellement fondée sur le site de Laugerie-Haute, qui sont aujourd’hui mises en question. Les notices rassemblées dans la troisième partie concernent en premier lieu les différentes espèces de chevaux connues à Solutré, selon un travail inédit de François Prat. Enfin, cet anniversaire était l’occasion unique de reproduire en annexe (4e partie), quelques-uns des documents originaux inédits concernant les fouilles de Solutré au 19e siècle. Ils illustrent par la qualité des rapports de fouilles établis à cette époque la nature des recherches entreprises et l’ampleur des efforts déployés par le petit cercle de chercheurs mâconnais.
Coppens_2018 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE] Y. Coppens (2018) - Origines de l'Homme, origines d'un homme : mémoires, Paris, Odile Jacob, 464 p. EAN 9782738136053, 25,00 €.
« Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d’initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements. La paléoanthropologie et l’archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l’histoire de l’homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l’on n’avait pas encore vus poindre le long des 4 milliards d’années d’histoire de la vie et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité. » Y. C. Au travers de ses propres Mémoires, et à la lumière des découvertes les plus fondamentales qui ont rythmé sa vie, ce sont, en quelque sorte, les Mémoires de l’humanité que nous restitue ici Yves Coppens, conjuguant le savoir du scientifique, son humanité et le talent de l’écrivain. Yves Coppens est le découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres, dont Lucy. Il est paléontologue, professeur au Muséum national d’histoire naturelle, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie de médecine. Il est l’auteur de Pré-ambules, Le Genou de Lucy, L’Histoire de l’homme, Pré-textes, Pré-ludes et Des pastilles de préhistoire, qui ont été de très grands succès. .
Karadimas_et_al_2018 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE] D. Karadimas, V. Lécrivain & S. Rostain (2018) - De l’ethnologie à la préhistoire, Paris, Editions de l'Herne, 192 p. EAN 9782851973863, 15,00 €.
De l’ethnologie à la préhistoire, ce titre évoque à bien des égards les recherches de l’anthropologue Alain Testart. Porteur d’un projet général sur les sociétés, Testart a jeté de nombreuses passerelles entre l’anthropologie, l’archéologie et l’histoire. Décédé en 2013, il a laissé une œuvre considérable : partant d’un travail anthropologique relativement classique, basé sur l’ethnographie australienne, il a abordé au fur et à mesure de ses publications des thématiques ayant trait à un grand nombre de sociétés tout en renouvelant la réflexion anthropologique dans les domaines de l’économie, du politique, du juridique et du religieux. Ce livre est un hommage à l’auteur et fait suite à un colloque organisé les 24 et 25 novembre 2016 au siège du CNRS. Cet ouvrage reflète son dialogue interdisciplinaire et témoigne des pistes inédites qu’il a contribué à lancer telles que l’apparition de l’agriculture et du stockage avant le Néolithique, la question des chasseurs-cueilleurs d’hier et d’aujourd’hui, ainsi que la pratique funéraire des « morts d’accompagnement » attestée de la préhistoire jusqu’à la fin du XIXe. Des contributions traitent de l’interprétation du culte des déesses-mères au Néolithique, de l’art pariétal du Paléolithique ou encore du statut des dépôts rencontrés dans les cours d’eau à l’âge du Bronze. Ce livre illustre également la longue expérience méthodologique d’Alain Testart en anthropologie sur plusieurs questions: l’esclavage, la genèse des inégalités et la naissance de l’Etat, la violence, et plus largement la classification des sociétés.
Warembourg_2017 [HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE] J.-M. Warembourg (2017) - Pierre Bourrinet et l'histoire des découvertes préhistoriques à Teyjat, [Saint-Hilaire], Editions des Hautes-Terres, 198 p. EAN 9782953306545, 15,00 €.
Ce livre est sorti fin juin 2017. Son auteur, Jean-Marc Warembourg a écrit plusieurs ouvrages d'histoire locale dont "Teyjat, présence du passé" et "Varaignes, Varanha, Varanea", avec Jean-Louis Delage ( 1er prix des Clochers d'or 2014). Pierre Bourrinet, exerça à Teyjat comme instituteur et secrétaire de mairie depuis 1893 jusqu'à sa retraite en 1924. Instituteur emblématique de la IIIe république, franc-maçon et surtout préhistorien reconnu, bien qu'autodidacte, sa vie et son oeuvre sont retracées ici à travers des documents d'archive consultés à la Bibliothèque centrale du Museum à Paris, au Musée national de la préhistoire, aux archives départementales de Périgueux et surtout à travers les archives familiales conservées par les arrière-petits-enfants de Pierre Bourrinet, qu'il faut abondamment remercier pour leur irremplaçable participation à ce projet. A travers Pierre Bourrinet et les fouilles qu'il dirigea à la grotte de la Mairie, l'abri Mège, la Tabaterie, la Forge, c’est aussi la grande époque des découvertes du début du XXe siècle, les tâtonnements et les controverses qui agitèrent alors la jeune science préhistorique, qui sont évoqués ici. En effet, Pierre Bourrinet fut le collaborateur, le correspondant et ami d'éminents préhistoriens notamment Capitan, Breuil et Peyrony avec lesquels il cosigna de nombreux articles scientifiques. Sa correspondance inédite avec ces derniers ainsi qu'avec d'autres préhistoriens tels Cartailhac, Boule, Harlé, complète nos connaissances sur l'histoire de la préhistoire. La préface est de Patrick Paillet, maître de conférence du Museum à Paris, qu'il nous faut remercier également pour les relevés et les photographies qu'il a accepté de mettre à notre disposition.
Leduc_2018 [NÉOLITHIQUE] M. Leduc (2018) - Les sites mégalithiques : conservation et mise en valeur : actes du séminaire de Toulouse - novembre 2009, Toulouse, Archives d'Ecologie préhistorique, 245 p. EAN 9782358420211, 25,00 €.
Le patrimoine mégalithique est objet de recherches de très longue date, dès le XVIIe siècle en Normandie. La question de sa protection et de sa restauration est posée très tôt. La première liste de Monuments classés par les préfets de départements pour faciliter sa restauration est publiée en 1840. Ce patrimoine d’apparence « solide », fait de pierre, semble apte à résister aux atteintes des millénaires. Malgré ces réalités, il est partout menacé d’érosion. Les actes publiés ici sont le résultat d’échanges fructueux menés lors d’un séminaire organisé à Toulouse en 2009 par la DRAC, en partenariat avec l’INP et l’association Archéologies. Cette rencontre avait pour objectif de mutualiser à l’échelle européenne la réflexion sur la délicate question de la sauvegarde du patrimoine mégalithique. Au travers des études de cas et des thèmes abordés, les bilans documentaires confirment s’il en était besoin le poids numérique du patrimoine mégalithique en France et en Europe, et son exrême fragilité. Les contributions pointent le préalable indispensable de la connaissance des monuments et de leur environnement avant tout acte conservatoire. La question des inventaires et de leur mise à jour se pose constamment. L’articulation fondamentale entre conservation et valorisation est aussi soulignée. De même, on peut constater que les outils juridiques de protection et les dispositifs administratifs de préservation ne sont pas à ce jour pleinement opérationnels. La France dispose d’un arsenal très large en la matière, mais le nécessaire cumul de plusieurs outils de protection n’est pas satisfaisant. Les nouvelles dispositions de la loi Liberté de création, architecture et patrimoine promulguée en juillet 2016 pourraient ouvrir de nouvelles perspectives pour assurer une meilleure prise en compte de ce patrimoine. La sauvegarde des sites mégalithiques ne peut aujourd’hui se penser sans une volonté affichée de l’ensemble des acteurs en charge de la protection et de la valorisation du patrimoine et de son environnement. Cette action est l’affaire de tous, services de l’État et de Collectivités, propriétaires des monuments, chercheurs et simples citoyens.
Walker_2018 [NÉOLITHIQUE] K. Walker (2018) - Axe-heads and Identity : An investigation into the roles of imported axe-heads in identity formation in Neolithic Britain, Oxford, Archaeopress, 318 p. EAN 9781784917449 / Epublication EAN 9781784917456, 45,00 / 18,00 €.
The significant body of stone and flint axe-heads imported into Britain from the Continent has been poorly understood, overlooked and undervalued in Neolithic studies, particularly over the past half century. It is proposed, in this study, that the cause is a bias of British Neolithic scholarship against the invasion hypothesis and diffusionist model, and it is sought therefore to re-assess the significance accorded to these objects. The aim is to redress the imbalance by re-focusing on the material, establishing a secure evidence base, and exploring the probable conditions in which these often distinctive items made their way to Britain. The narrative presented here rests upon the argument that imported axe-heads came into what is today called Britain as objects of considerable significance. Specifically, they were items of high symbolic value that played a crucial role in fostering particular ways of thinking about, and addressing, social identity in the Neolithic period. These issues are the context for the study, whose main objectives are the close and detailed cataloguing of relevant material, and a documentation of the investigative work needed to establish the credentials of each artefact. .
Ballin Smith_2018 [NÉOLITHIQUE / LIBRE ACCÈS] B. Ballin Smith (2018) - Life on the Edge: The Neolithic and Bronze Age of Iain Crawford’s Udal, North Uist, Oxford, Archaeopress, 270 p. EAN 9781784917715, 28,00 / 0,00 €.
The discovery of archaeological structures in North Uist in 1974 after storm damage led to the identification by Iain Crawford of a kerb cairn complex, with a cist and human remains. Six years later he went back, and over the next three years excavated another cist with human remains in its kerbed cairn, many bowl pits dug into the blown sand, and down to two late Neolithic structures and a ritual complex. He intensively studied the environmental conditions affecting the site and was among the first archaeologists in Scotland to understand the climate changes taking place at the transition between late Neolithic and the early Bronze Age. The deposition of blown sand and the start of the machair in the Western Isles, including the rise in sea-level and inundations into inhabited and farmed landscapes, are all part of the complex story of natural events and human activities. Radiocarbon dating and modern scientific analyses provide the detail of the story of periods of starvation suffered by the people that were buried on the site, of the movement away of the community, of their attempts of bringing the ‘new’ land back into cultivation, of a temporary tent-like structure, and of marking their territory by the construction of enduring monuments to the dead.
Forenbaher_et_al_2018 [NÉOLITHIQUE / LIBRE ACCÈS] S. Forenbaher, with contribution by, Z. Perhoč & R. H. Tykot (2018) - Special Place, Interesting Times: The island of Palagruža and transitional periods in Adriatic prehistory, Oxford, Archaeopress, 194 p. EAN 9781784918491, 38,00 / 0,00 €.
While one might say that the prehistory of the Adriatic was always in transition, the rhythm of change was not always the same. On several occasions, a series of changes over a relatively short time period resulted in dramatic transformations. Three crucial episodes of change marked the later Adriatic prehistory. The first one, which took place around year 6000 BC, was a transformation of subsistence strategy, transition from hunting and gathering to farming. The second one was a social transformation that played out in the third millennium BC, when for the first time the power of individuals was clearly expressed by material culture. The third episode, inclusion into the classic Mediterranean civilization, coincided with the end of prehistory in the Adriatic region. During all of those episodes, travel and connectivity with distant lands played an exceptionally important role, and certain places gained particular importance due to their unique geographic location. Palagruža is among the most prominent such places, its importance being out of all proportion to its physical size. Adriatic prehistory cannot be told without mentioning Palagruža, and prehistory of Palagruža cannot be understood without knowing Adriatic prehistory. Due to its strategic position in the very center of the Adriatic Sea, due to the mystery born of distance and isolation, due to its wild and spectacular landscape, Palagruža indeed is a special place. A reflection of its specialty is an unexpected abundance of high-grade archaeological evidence, dating precisely from the three aforementioned periods marked by radical change. .
Djindjian_2018 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] F. Djindjian (2018) - La préhistoire de la France, Paris, Hermann, 470 p. EAN 9782705695934, 35,00 €.
Depuis quarante ans, l’archéologie s’est professionnalisée avec le développement des enseignements dans les universités, de la recherche au CNRS et l’essor de l’archéologie préventive. Grâce à la multidisciplinarité avec les sciences exactes, les sciences humaines, les sciences de la terre et les sciences de l’ingénieur, les méthodes et les techniques de l’archéologie ont rendu les reconstitutions plus complètes et plus fiables. La préhistoire ancienne a ainsi pu préciser la chronologie des premiers peuplements depuis un million d’années et ses adaptations aux changements climatiques, reconstituer les paysages quaternaires, établir la systématique et l’éthologie des espèces animales, et reconstituer les composantes techniques, économiques, sociales et artistiques des sociétés de chasseurs-cueilleurs (Neandertal, Sapiens). Ce livre résume nos connaissances sur le peuplement de la France depuis les origines jusqu’à il y a 7 000 ans.
Lesnik_2018 [PALÉOLITHIQUE ET MÉSOLITHIQUE] J. J. Lesnik (2018) - Edible Insects and Human Evolution, Gainesville, University Press of Florida, 208 p. EAN 9780813056999, 72,00 €.
Researchers who study ancient human diets tend to focus on meat eating, since the practice of butchery is very apparent in the archaeological record. In this volume, Julie Lesnik brings a different food source into view, tracing evidence that humans and their hominin ancestors also consumed insects throughout the entire course of human evolution. Lesnik investigates the role of insects in the diets of hunter-gatherers and our nonhuman primate cousins in order to deduce what insect consumption looked like in the past. She approaches the question from the perspectives of primatology, sociocultural anthropology, reproductive physiology, and paleoanthropology. Lesnik posits that women would likely spend more time foraging for and eating insects than men, arguing that this pattern is important to note because women are too often ignored in reconstructions of ancient human behavior. Because of the abundance of insects and the low risk of acquiring them, insects were a reliable food source that mothers used to feed their families over the past five million years. Although they are consumed worldwide to this day, insects are not usually considered to be food in Western societies. Tying together ancient history with our modern lives, Lesnik points out that insects are a highly nutritious and very sustainable food. Lesnik believes that if we accept that edible insects are a part of the human legacy, we may have new conversations about what is good to eat--both in past diets and for the future of food. .
Bender_Jorgensen_et_al_2018 [PROTOHISTOIRE] L. Bender Jørgensen, J. Sofaer & M. L. Stig Sørensen (2018) - Creativity in the Bronze Age : Understanding Innovation in Pottery, Textile, and Metalwork Production, Cambridge, Cambridge University Press, 356 p. EAN 9781108421362, 86,00 €.
Creativity is an integral part of human history, yet most studies focus on the modern era, leaving unresolved questions about the formative role that creativity has played in the past. This book explores the fundamental nature of creativity in the European Bronze Age. Considering developments in crafts that we take for granted today, such as pottery, textiles, and metalwork, the volume compares and contrasts various aspects of their development, from the construction of the materials themselves, through the production processes, to the design and effects deployed in finished objects. It explores how creativity is closely related to changes in material culture, how it directs responses to the new and unfamiliar, and how it has resulted in changes to familiar things and practices. Written by an international team of scholars, the case studies in this volume consider wider issues and provide detailed insights into creative solutions found in specific objects.
Garcia_Pulido_et_al_2018 [PROTOHISTOIRE] L. J. García Pulido, L. Arboledas Martínez, E. Alarcón García & F. Contreras Cortés (2018) - Presente y futuro de los paisajes mineros del pasado : estudios sobre minería, metalurgía y poblamiento, Granada, Editorial Universidad de Granada, 418 p. EAN 9788433861573, 35,00 €.
Este libro es un fiel reflejo del notable avance que en los últimos 25 años han experimentado los estudios sobre minería y metalurgia prehistórica e histórica en Europa.Esta actividad ha dejado una fuerte impronta en los paisajes y en las comunidades donde se ha desarrollado, generando un importante patrimonio material e inmaterial, producto de la interacción del ser humano con el medio. A lo largo del mismo se analiza la producción del metal en las regiones mineras del suroeste europeo desde la extracción del mineral hasta su transformación en metal, el consumo y la distribución del mismo dentro de un contexto global de la sociedad y economía de las diferentes etapas pre e históricas.En este sentido, los capítulos se agrupan en cuatro bloques temáticos: minería, metalurgia, puesta en valor del patrimonio minero y paisajes mineros. .
Lehoerff_2018 [PROTOHISTOIRE] A. Lehoërff (2018) - Par les armes : le jour où l'homme inventa la guerre, Paris, Belin, 360 p. EAN 9782410003598, 24,00 €.
L'invention de la guerre à l'Âge du bronze Un jour, vers 1700 avant notre ère, une épée sortit de l’atelier d’un bronzier, marquant un jalon clef dans une course à l’armement qui ne cessa alors plus. Révolution technologique, cette invention eut des conséquences majeures. La figure du guerrier émergea, les sociétés de l’âge du bronze se transformèrent. Elles rendirent la guerre légitime et l’organisèrent aussi bien économiquement que politiquement. L’Europe occidentale du IIe millénaire inventa un modèle spécifique, une troisième voie de civilisation qui ne fut ni celle des villes, ni celle de l’écrit. En abordant le sujet « par les armes », Anne Lehoërff s’interroge sur le développement de la guerre, sur la longue durée, dans ces sociétés orales qui ont été très longtemps mal comprises, ignorées au sein d’une histoire intellectuelle dominée par l’Antiquité classique opposée aux « primitifs ». Nos ancêtres européens ont eu une autre histoire. Cet ouvrage la raconte.

 

 
Dernière modification : 27/07/2018