Les lieux du rituel funéraire A noter / Autour de la Préhistoire Géologie du Quaternaire de la vallée de la Somme

Renouvellement des outils informatiques pour l’enregistrement et l’étude des sépultures collectives : échanges méthodologiques
 

Congrès, colloques, réunions

 

30 octobre 2018
Aix-en-Provence
- MMSH


201810_aix_informatique_&_sepultures_collectives

 

Depuis environ sept ans, les outils informatiques liés au géoréférencement des données (photogrammétrie, SIG, modèles 3D) se sont considérablement démocratisés sous la forme d’une plus grande accessibilité des logiciels en termes d’acquisition et de traitement des données. Dans le cadre de la discipline archéologique en particulier, une politique d’installation de logiciels dédiés très performants, couplés à la mise en place de services supports, de référents et de formations, permettent désormais aux archéologues d’intégrer pleinement ces outils aux stratégies de fouilles et d’études.


Dans le cadre de l’archéologie funéraire, ces logiciels ont rencontré un fort engouement (séminaires du réseau « ISA » en 2013 à Pessac et « EVENA » à Tours en 2015)2 pleinement justifié par le fait qu’ils touchent à l’objet même de la pratique archéologique contemporaine, c’est-à-dire à la cotation des vestiges en vue de l’analyse de leur répartition spatiale. De tels outils se révèlent particulièrement précieux pour l’étude des sépultures collectives. Ils permettent notamment l’enregistrement et l’exploitation d’une masse de données complexes et considérables, dont le traitement constituait, auparavant, un obstacle majeur y compris en termes de faisabilité. De nombreux retours d’expérience relatifs à la fouille de tels contextes sont désormais possibles. Ils témoignent probablement de différentes réussites, comme c’est généralement le cas dans les phases de renouvellement méthodologique important, mais ils sont surtout des outils permettant de développer des problématiques transdisciplinaires à l’échelle du gisement.

 

Nous proposons donc d’échanger sur ce sujet dans le cadre d’une journée d’étude.

Voir le programme détaillé ci-dessous

 

Accès libre (sans réservation)

 

Contact
- Yaramila Tchérémissinoff (INRAP et LAMPEA, UMR 7269)
yaramila.tcheremissinoff(at]inrap.fr
- Aurore Schmitt (ADES, UMR 7268)
Aurore.Schmitt[at]univ-amu.fr

 

 

 

 

Retour