Lecturer, Biological Anthropology (Bio-archaeology) A noter / Autour de la Préhistoire Parcours interactif sur la gestion des données de la recherche

Colloque Archéométrie 2021 du GMPCA (Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l'Archéologie)
 

Congrès, colloques, réunions

 

Chambéry

printemps 2022
du 19 au 23 avril 2021

 

logo_edytemlogo_PATRIMALPlogo_gmpca

 


Mise à jour le 19 avril 2021


En raison des conditions sanitaires actuelles, le colloque est reporté au printemps 2022


Mise à jour le 9 décembre 2020



La date de soumission des résumés a été étendue au 30 décembre 2020.
Vous pouvez soumettre vos résumés à l'une des sessions proposées directement depuis le site internet dédié : https://gmpca2021.sciencesconf.org


Mise à jour le 9 octobre 2020



Cette année, le programme a été élaboré avec un comité scientifique composé par une équipe d’une trentaine de collègues motivés issus de disciplines variées dont la moitié venant du laboratoire EDYTEM et du consortium Patrimalp et d’autres collègues à l’échelle nationale et internationale. Ce programme a pour ambition d’illustrer les apports des approches intégratives dans l’étude des sites archéologiques et dans la formalisation de nouveaux concepts au travers de 10 sessions regroupées sous deux grands thèmes de recherche et un thème méthodologique :

  • thème 1 : penser les interactions sociétés/environnement
  • thème 2 : restituer les vies de l’objet
  • thème 3 : les outils méthodologiques communs

Le site vous permet d'accéder au contenu scientifique du colloque, aux informations pratiques mais surtout au portail de soumission des résumés et d'inscription (https://gmpca2021.sciencesconf.org/).  Vos contributions seront relues avant approbation par une sélection de membres du comité scientifique. Vous recevrez à chaque étape de cette procédure un mail automatique de confirmation de réception, relecture et approbation de vos résumés.

 

La clôture des soumissions au lieu le 11 décembre 2020.

 


Mise à jour le 4 août 2020



Le prochain colloque d’Archéométrie sera co-organisé par le laboratoire EDYTEM et le consortium Patrimalp.


Le laboratoire interdisciplinaire EDYTEM travaille au croisement des interactions entre les sociétés et les milieux notamment en montagne en mobilisant les regards issus des sciences humaines, des géosciences, des sciences de l’environnement et des sciences de la matière. A l’échelle des équipes, ces différents champs de recherche travaillent sur de mêmes objets (montagne, lacs, grottes, espaces d’interface hommes/milieux) et problématiques de recherche (impacts, effets de sites, ressources, patrimoines…) qui nécessitent le croisement de regards et de méthodes disciplinaires.

 

Le consortium Patrimalp  regroupe des laboratoires de l’USMB (EDYTEM) et du site grenoblois (Institut Néel, LUHCIE, LIG, LJK, Arc Nucléart, ESRF) qui souhaitent faire progresser les approches et les connaissances scientifiques du patrimoine culturel matériel afin d’en assurer la pérennité, la valorisation et la diffusion dans la société contemporaine.

 

Présenter l’état des recherches en archéométrie et échanger sur les apports de l’interdisciplinarité et de l’approche intégrée dans l’étude des objets archéologiques et plus largement des objets patrimoniaux constituent les deux fondamentaux du colloque 2021.


 

Thématiques et sessions (en cours de construction) logo_gmpca_2021

à suivre sur le site du congrès

 

Cette année plusieurs sessions autour de différentes entrées ont pour ambition d’illustrer les apports des approches intégratives dans l’étude des sites archéologiques et dans la formalisation de nouveaux concepts. Ces entrées recouvrent de nombreuses thématiques de recherche :

 

(i) Interaction sociétés-environnement : ressources et approvisionnement ; enregistrements sédimentaires lacustres ; Restituer les vies de l’objet : les pratiques, les techniques et les usages ; altération, dégradation, restauration-conservation...

 

(ii) Diversités méthodologiques : analyses non invasives/non destructives ; instrumentation portable ; la 3D comme outil d’investigation scientifique ; le défi des matières organiques ; les datations absolues …

 

(iii) Des problématiques communes : imager les milieux ; gestion des collections ; gestion des données ; création et pérennisation des bases de données ; vocabulaire partagé et ontologie …

 

 

Plus d'infos
 

 

 

Via Benjamin Gehres
 


@BenGehres

 

Retour