A paraitre prochainement M65 - (2019) - La parure en métal de l'âge du Bronze moyen atlantique de Marilou Nordez

Cliquez sur la photo pour zoomer


A paraitre prochainement M65 - (2019) - La parure en métal de l'âge du Bronze moyen atlantique de Marilou Nordez

M65 - La parure en métal de l’âge du Bronze moyen atlantique

 

de Marilou Nordez

 

À compter du xve siècle avant notre ère en Europe atlantique, des ornements corporels en bronze ont été enfouis en très grand nombre, principalement en contexte de dépôts non funéraires. Les parures métalliques de France nord-occidentale sont au cœur de cette étude et sont également mises en perspective avec celles des régions voisines, à savoir le Sud de l’Angleterre, la moitié méridionale de la France et, plus ponctuellement, l’Europe du Nord. La prise en compte d’une aire géographique étendue a permis d’envisager différentes échelles et réseaux de production et de diffusion des bijoux en alliages à base de cuivre.

Un enjeu majeur de cet ouvrage est de préciser le concept de Bronze moyen atlantique grâce à l’examen typo-technologique et contextuel de la parure métallique. Certains aspects culturels, socio-économiques, techniques et symboliques ont pu être abordés très précisément par l’étude des parures métalliques, à la fois d’après l’analyse fine de leur morphologie et de leur décor, des traces de fabrication et d’utilisation, de leur contexte, des objets et structures associés, ainsi que de leurs modalités d’enfouissement. Outre l’élaboration d’une typologie renouvelée et l’affirmation de l’obsolescence de certains types de bracelets (Bignan) et d’épingles (Picardie), c’est aussi la démonstration de l’emploi généralisé de la technique de la fonte à la cire perdue dès le Bronze moyen, de pratiques d’enfouissement particulières et d’échanges à très longues distances qui peuvent être mentionnés comme principaux apports de cette publication.

En définitive, la parure en bronze s’avère être un excellent marqueur pour l’étude des sociétés de l’âge du Bronze moyen atlantique, dont cet ouvrage pluridisciplinaire contribue à préciser les cadres socio-économiques et techniques, la définition des entités géographiques et les subdivisions chronoculturelles.

 

From the 15th century BC onwards, a large number of bronze body ornaments were deposited beneath the ground in Atlantic Europe, mainly in the context of hoards. The metal ornaments of north-western France form the core of this study and are compared with those of neighbouring regions, namely the South of England, the southern half of France and, more occasionally, Northern Europe. By taking into account a wide geographical area, one can consider different scales and networks for the production and distribution of ornaments made from copper-based alloys.

A major goal of this book is to clarify the concept of the Atlantic Middle Bronze Age through the typo-technological and contextual analysis of metal ornaments. Their detailed study enables the exploration of a number of cultural, socio-economic, technical and symbolic aspects, in terms of morphology and decoration, traces of manufacture and use, depositional context and associated elements. In addition to the development of a renewed typology and the affirmation of the obsolescence of certain types of bracelets (Bignan) and pins (Picardy), the main results of this study are the demonstration of widespread use of lost-wax casting from the Middle Bronze Age onwards, as well as particular depositional practices and long-distance exchanges.

Ultimately, bronze ornaments are proving to be effective markers in the analysis of Atlantic Middle Bronze Age societies. This multidisciplinary study not only helps to clarify their socio-economic and technical framework, but also redefines geographical entities and chrono-cultural subdivisions.

 

Société préhistorique française, 2019, 404 pages, ISBN 2-913745-77-6 - EAN 9782913745773 - 30 € - réf : M65

Stock disponible : 200