T09PDF (2009) - Le Néolithique ancien dans la basse vallée de la Marne : un site Villeneuve-Saint-Germain producteur de lames en silex tertiaire à Ocquerre « la Rocluche » (Seine-et-Marne) - Y. PRAUD dir.

Cliquez sur la photo pour zoomer

Fichier(s) attaché(s)

 
Quantité :

Prix : 38,00 €TTC


T09PDF (2009) - Le Néolithique ancien dans la basse vallée de la Marne : un site Villeneuve-Saint-Germain producteur de lames en silex tertiaire à Ocquerre « la Rocluche » (Seine-et-Marne) - Y. PRAUD dir.

Description :
ACCÈS LIBRE

 

Télécharger le document

 

L'occupation de la vallée de l'Ourcq au Néolithique ancien a été reconnue par des prospections de surface dès le début du XX e siècle. La traversée de cette vallée par la Ligne à Grande Vitesse-Est européenne à la hauteur d'Ocquerre a constitué une réelle opportunité d'étudier ces implantations au sein d'un environnement géologique riche en ressources minérales. Le diagnostic et l'évaluation archéologiques ont confirmé l'existence supposée d'un gisement Villeneuve-Saint-Germain sur la commune d'Ocquerre, au lieu-dit « L a Rocluche ». La fouille préventive réalisée en 2002, sur une surface d'à peine 0,5 ha, a livré des aménagements fossoyés associés à une très forte densité de vestiges, en particulier de silex taillés (plus de 18 000 pièces) et de mobilier en grès (plus de 900 pièces). La nature du site s'est révélée principalement par la disposition des nappes de rejet, recouvrant souvent des fosses détritiques et par l'analyse qualitative des productions. La répartition spatiale des fosses, la cartographie du mobilier et les remontages effectués sur le matériel lithique ainsi que sur la céramique ont pallié l'absence de plans de bâtiment. Plusieurs unités d'habitation sont restituables à partir des alignements de fosses le long de maisons dont les plans n'étaient pas lisibles. Les résultats des études renforcent le caractère domestique de l'occupation : restes carbonisés de grains de céréales, outillage de mouture en grès, outillage en silex, déchets de débitage, céramique, fragments de bracelets en schiste et pesons de métiers à tisser en terre cuite. Les principales caractéristiques du mobilier archéologique offrent de nombreux points communs avec les séries Villeneuve-Saint-Germain du Bassin parisien. La céramique décorée est, en effet, dominée par des décors plastiques comme les cordons en « V », l'outillage en silex regroupe une forte proportion de tranchets et plusieurs bracelets sont fabriqués à partir de schistes armoricains. Tous ces éléments convergent pour attribuer cette occupation à une phase récente du Villeneuve-Saint-Germain. Le site d'Ocquerre constitue un nouveau site producteur de grandes lames ; son rôle dans l'organisation et la diffusion des productions lithiques du Villeneuve-Saint-Germain reste encore à préciser En outre, et c'est là sa plus grande originalité, ce site est le lieu d'une production d'objets inhabituels en silex : des pièces bifaciales perforées à l'aide de forets en chaille. Les données archéologiques réunies à Ocquerre apportent des éléments inédits à la culture matérielle de ces communautés de la fin du Néolithique ancien.

Stock disponible : 3