M61 - (2015) Le dolmen de l'Ubac à Goult (Vaucluse). - B. Bizot et G. Sauzade (dir.), couv1m61

couv1m61

Cliquez sur la photo pour zoomer

Quantité :

Prix : 30,00 €TTC


M61 - (2015) Le dolmen de l'Ubac à Goult (Vaucluse). - B. Bizot et G. Sauzade (dir.)

Le dolmen de l'Ubac à Goult (Vaucluse). Archéologie, environnement et évolution des gestes funéraires dans un contexte stratifié sous la direction de Bruno Bizot et Gérard Sauzade, et de Yann ARDAGNA, Jacques Élie BROCHIER, Jacques BUISSON-CATIL, Isabelle DORAY, Jean-Baptiste FOURVEL, Aurore LAMBERT, Frédéric MAGNIN et Sophie MARTIN, , Paris, Société préhistorique française (Mémoires, 61), 2015 euro 248 pages - ISBN 2-913745-61-X.- 30 euro.

 

Le dolmen de l'Ubac a été découvert en 1994 à l'occasion d'une crue. Situé dans une plaine alluviale et au pied des premiers reliefs du Luberon, il a été protégé de toute altération par d'importants apports sédimentaires. La remarquable séquence stratigraphique en relation avec ce monument a offert l'opportunité de préciser l'évolution des apports sédimentaires et du couvert végétal depuis le Néolithique ancien jusqu'à l'âge du fer. La fouille intégrale du monument a pour sa part révélé une possible occupation funéraire de la fin du Néolithique moyen précédent la construction du dolmen entre 3300 et 2900 av. J-C. L'architecture de la chambre funéraire et du tertre ont pu être restitués. Tout au long de l'utilisation de la sépulture, ces structures emboîtées ont évolué sous le coup d'une altération progressive des éléments structurants et de remaniements anthropiques. Dans la chambre funéraire, des apports sédimentaires réguliers ont fossilisé les vestiges et quatre phases d'occupation ont pu être distinguées. Le fonctionnement de cette sépulture ayant accueilli une cinquantaine d'individus de tous âges et sexe et le traitement des cadavres ont pu être restitués pour chaque phase par l'étude in situ et l'analyse des vestiges osseux. Quelques caractères anthropologiques et paléopathologiques apportent des précisions sur les défunts. L'utilisation funéraire du site prend fin avant 2600 av J-C. Une fréquentation sporadique des lieux est encore perceptible à l'âge du Bronze ancien, avant que le monument soit totalement recouvert par les limons.

 

The Ubac long chamber dolmen was discovered in 1994 due to a flood. Located on an alluvial plain, at the foot of the slopes of the Luberon region, it had been protected from damage by thick sedimentary deposits. The remarkable stratigraphic sequence related to this monument has provided an opportunity to clarify the evolution of sedimentary deposits and plant cover from the early Neolithic to the Iron Age. Complete excavation of the monument has revealed a possible funerary occupation dating from the end of the Middle Neolithic, prior to construction of the dolmen between 3300 and 2900 BC. The architecture of the funerary chamber and the mound have been reconstituted. They evolved throughout the period of use of the tomb, due to both gradual deterioration of the structural elements and anthropogenic alterations. In the funerary chamber, regular sedimentary deposits -fossilised- the remains and four occupation phases have been identified. While in use, the tomb received some fifty individuals of all ages, both male and female, and it has proved possible to establish the treatment given to the corpses for each phase thanks to in situ research and analysis of the bone remains. Some anthropological and palaeopathological characteristics provide precise information on the deceased. Funerary use of the site ended before 2600 BC. Sporadic visits to the site were still evident during the Early Bronze Age, until the monument was completely covered by alluvia.

 

Recension dans le European Journal of Archaeology

 

 

 

 

Stock disponible : 90