[ACCES LIBRE] - SÉANCE 12 Creuser au Mésolithique / Digging in the Mesolithic

S12_Couv1

 

Creuser au Mésolithique
Digging in the Mesolithic


Actes de la séance de la Société préhistorique française
de Châlons-en-Champagne (29-30 mars 2016)


Textes publiés sous la direction de
Nathalie Achard-Corompt, Emmanuel Ghesquière et Vincent Riquier


Paris, Société préhistorique française, 2017
(Séances de la Société préhistorique française, 12), p. 7-9
www.prehistoire.org
ISSN : 2263-3847 – ISBN : 2-913745-2-913745-73-3

 

 

 

 


La Société préhistorique française permet le téléchargement gratuit de certaines de ses publications. Fidèle à ses traditions, la SPF veut ainsi être une fenêtre dynamique et accessible au plus grand nombre sur la recherche préhistorique en France et dans le monde.

 

Régie par la loi de 1901, sans but lucratif, la SPF vit des cotisations de ses adhérents.Pour nous soutenir, n’hésitez pas à adhérer et à susciter de nouvelles adhésions autour de vous.

 

Pour suivre nos actualités et bien plus, abonnez-vous à la Newsletter de la SPF

 

Tous les fichiers sont en accès libre. Cliquez sur le titre de l'article pour le télécharger.


Longtemps jugées inaptes à creuser des trous dans le sol, les populations mésolithiques ont été explorées au travers du seul prisme de sociétés nomades rythmées par l’évolution de leurs industries lithiques. En France, la mise en évidence de l’occupation mésolithique sur le site du « Parc du Château » à Auneau (Eure-et-Loir) au début des années 1990 par C. Verjux a marqué un véritable renouveau dans la recherche française, en rapprochant le territoire français de ceux des pays nordiques et des îles Britanniques, où cette connaissance était acquise. Elle a proposé une vision renouvelée des sociétés mésolithiques en guidant l’étude des structures en creux. Lentement mais sûrement, à la faveur des opérations d’archéologie préventive, plusieurs régions ont vu ainsi émerger de nouveaux gisements de fosses. D’un type proche de celles d’Auneau et de certains sites fouillés plus anciennement en Île-de-France ou en Picardie, ces fosses s’en distinguent par une quasi-absence de restes matériels ou d’autres vestiges qui trahiraient des aires d’habitat. Malgré ces avancées, dans l’esprit de nombreux archéologues de terrain, et pour de multiples motifs, le Mésolithique demeure une longue période où les populations humaines ont eu un ancrage au sol très limité voire inexistant, la question de structure en creux restant incongrue, pour le moins exceptionnelle.

 

Introduit par Frédéric Séara, Anne Augereau et Jean-Paul Demoule, ce volume rassemble vingt-deux contributions visant à faire le point sur les découvertes de vestiges en creux mésolithiques, en France comme dans d’autres pays voisins (Pays-Bas, Grande-Bretagne, Allemagne) ou plus lointains (Japon). Par le biais de présentations d’envergure géographique variable, de dimension monographique ou plus synthétique, mais s’appuyant toujours sur un socle d’études pluridisciplinaires, il brosse un panorama le plus complet des types des vestiges connus à ce jour dans l’Ouest de l’Europe. Pour conclure sur une note en contrepoint, l’extraordinaire richesse, en termes de vestiges en creux, de la culture Jômon qui fleurit au Japon durant plusieurs millénaires montre à quoi pourrait ressembler la carte mésolithique de l’Europe.

 

Long considered incapable of digging holes in the ground, Mesolithic populations have until recently been examined solely through the lens of nomadic societies governed by the evolution of their lithic industries. In France, the discovery by C. Verjux of evidence for Mesolithic occupation at ‘Parc du Chateau’, Auneau (Eure-et-Loir), in the early 1990s marked a veritable turning point in French research, bringing France into line with the Scandinavian countries and the British Isles where such knowledge was already well established. It offered a new vision of Mesolithic societies through the study of pit features. Slowly but surely, particularly through rescue excavations, many regions have revealed hitherto unknown pit complexes. Of a type similar to those found at Auneau and sites previously excavated in Île-de-France and Picardy, these pits are characterized by the virtual absence of material remains or other remains that might indicate areas of habitation. Despite these advances, and for many reasons, many field archaeologists continue to view the Mesolithic as a long period during which human populations had a very limited or non-existent tie to the land, a context in which the existence of pits is seen as incompatible or, at most, a rare occurrence.

 

Introduced by Frédéric Séara, Anne Augereau and Jean-Paul Demoule, this volume brings together twenty-two contributions that aim to take stock of recent discoveries of Mesolithic pits in France, neighbouring countries (The Netherlands, Great Britain, Germany) and further afield (Japan). Through presentations of various geographical scales, and varying in scope from monographs to syntheses, but always based on multi-disciplinary studies, this publication paints a more complete picture of the types of pits known to date in Western Europe. To conclude on a counterpoint, the extraordinary richness of the pit remains of the Jômon Culture in Japan, which flourished for several millennia, shows what the map of Mesolithic Europe might look like one day.

 

SOMMAIRE / CONTENTS

 

Frédéric Séara, Anne Augereau et Jean-Paul Demoule — Préfaces / Forewords 7

 

Nathalie Achard-Corompt, Emmanuel Ghesquière, Christophe Laurelut, Charlotte Leduc, Arnaud Rémy, Isabelle Richard, Vincent Riquier, Luc Sanson et Julia Wattez — Des fosses par centaines, une nouvelle vision du Mésolithique en Champagne : analyse et cartographie d’un phénomène insoupçonné / Hundreds of Pits, a New Vision of the Mesolithic in Champagne: Analysis and Mapping of an Unexpected Phenomenon 11

 

Nathalie Achard-Corompt — Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré « le Mont Grenier – Parc de Référence » (Marne) : un gisement de fosses du Mésolithique / The site of Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré ‘le Mont Grenier – Parc de Référence’ (Marne Department): a Mesolithic Pit Site 27

 

Emmanuel Ghesquière avec la collaboration de Nathalie Achard-Corompt — Le mobilier lithique des fosses mésolithiques de Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré « le Mont Grenier – Parc de Référence » (Marne) et de Rônai – La Hoguette (Orne) / The Lithic Material from the Mesolithic Pits at Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré ‘le Mont Grenier – Parc de Référence’ (Marne Department) and Rônai – La Hoguette (Orne Department) 45

 

Charlotte Leduc et Nathalie Achard-Corompt — Apport des études archéozoologiques à la compréhension de la nature et du fonctionnement des fosses mésolithiques : l’exemple de Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré « le Mont Grenier – Parc de Référence » (Marne) / Contribution of Zooarchaeological Studies to the Understanding of Mesolithic Pits: the Case Study of Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré ‘le Mont Grenier – Parc de Référence’ (Marne Department) 59

 

Salomé Granai et Nathalie Achard-Corompt — Environnement, datation et fonctionnement des fosses mésolithiques de Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré « le Mont Grenier – Parc de Référence » (Marne) : les réponses des malacofaunes continentales / Environment, Dating and Use of the Mesolithic Pits of Recy –  Saint-Martin-sur-le-Pré ‘le Mont Grenier – Parc de Référence’ (Marne Department): the Contribution of the Continental Malacofauna 69

 

Julia Wattez, Marylise Onfray et Céline Coussot – Géoarchéologie des fosses profondes mésolithiques : des aménagements pour quels usages ? / Geoarchaeology of Mesolithic Deep Pits: What Were these Features Used for? 87

 

Arnaud Rémy — Le gisement mésolithique de Chouilly « la Haute Borne » (Marne) / The Mesolithic Site of Chouilly ‘la Haute Borne’ (Marne Department) 99

 

Mahaut Digan et Salomé Granai, avec la collaboration de Charlotte Leduc, Aurélie Salavert et Julia Wattez — Le « Fossé Dort » à Torvilliers (Aube) : des fosses du Mésolithique creusées dans la craie / The ‘Fossé Dort’ Site at Torvilliers (Aube Department): Mesolithic Pits Dug into Chalk Formations 107

 

Isabelle Richard, avec la collaboration de Valentina Bellavia, Emmanuel Ghesquière, Salomé Granai, Julia Wattez et Julian Wiethold — Témoins d’activités humaines au Mésolithique à Rouilly-Saint-Loup « Champ-Saint-Loup » (Aube) / Evidence of Human Activity during the Mesolithic at Rouilly-Saint-Loup ‘Champ-Saint-Loup’ (Aube Department) 115

 

Luc Sanson et Marylise Onfray — Les fosses mésolithiques de Lesmont « Pôle scolaire » (Aube) / Mesolithic Pits at Lesmont ‘Pôle scolaire’ (Aube Department) 121

 

Grégor Marchand — Inventaire et interprétation des structures en creux des sites mésolithiques de France atlantique / Inventory and Interpretation of the Mesolithic Pits of Atlantic France 129

 

Laurent Juhel — Un ensemble de fosses mésolithiques dominant la vallée du Léguer à Lannion « Kervouric » (Bretagne) / A Group of Mesolithic Pits Overlooking the Léguer Valley at Lannion ‘Kervouric’ (Brittany) 147

 

Christian Verjux — Les structures en creux au Mésolithique : l’hypothèse du stockage enterré de fruits à coque / Mesolithic Dug Structures: the Hypothesis of Underground Nut Storage 155

 

Thierry Ducrocq — Vue d’ensemble des fosses mésolithiques dans les Hauts-de-France / Overview of the Mesolithic Pits in the Hauts-de-France Region 173

 

Florent Jodry – « Those who dig »… une découverte inattendue à Schnersheim (Bas-Rhin) : une fosse du Mésolithique avec dépôt de chevreuil / ‘Those Who Dig’… an Unexpected Discovery at Schnersheim (Bas-Rhin Department): a Mesolithic Pit Containing Roe Deer Remains   189

 

Vincent Riquier, avec la collaboration de Nathalie Achard-Corompt, Bruno Aubry, Valérie Audé, Ginette Auxiette, Grégoire Bailleux, Stéphane Blanchet, Alexandre Burgevin, Jérémy Dolbois, Damien Ertlen, Kai Fechner, Anne Gebhardt, Emmanuel Ghesquière, Guillaume Hulin, Christophe Laurelut, Charlotte Leduc, Yann Lorin, Christophe Maitay, Cyril Marcigny, Fabrice Marti, Matthieu Michler, Bertrand Poissonnier, Karine Raynaud, Arnaud Rémy, Isabelle Richard, Luc Sanson, Nathalie Schneider, Yohann Thomas, Nicolas Valdeyron et Julia Wattez — Les systèmes de fosses profondes à la Pré- et Protohistoire :  cartographie des fosses mésolithiques et des Schlitzgruben à l’échelle nationale / Complexes of Deep Pits in Pre-and Protohistory: Mapping Mesolithic Pits and Schlitzgruben Features at a National Scale 195

 

Jan Vanmoerkerke — Détecter, reconnaître, identifier et dater les structures archéologiques indéterminées : un préalable et une priorité non reconnus dans la programmation de la recherche archéologique française / Detecting, Identifying and Dating Unknown Archaeological Features: an Under-Estimated Prerequisite and Priority in Research Agendas, Especially in France 205

 

Edward Blinkhorn, Elizabeth Lawton-Matthews and Graeme Warren — Digging and Filling Pits in the Mesolithic of England and Ireland: Comparative Perspectives on a Widespread Practice / Le creusement et comblement de fosses durant le Mésolithique en Angleterre et en Irlande : perspectives comparatives sur une pratique très répandue 211

 

Hans Peeters and Marcel J. L. T. Niekus — Mesolithic Pit Hearths in the Northern Netherlands: Function, Time-Depth and Behavioural Context / Les foyers en fosse mésolithiques dans le Nord des Pays-Bas : fonction, datation et approche comportementale 225

 

Birgit Gehlen, Klaus Gerken and Werner Schön — Mesolithic Pits in Germany: an Initial Overview / Les fosses mésolithiques en Allemagne : une première vue d’ensemble 241

 

Eileen Eckmeier, Susanne Friederich and Renate Gerlach — A New Perspective on Schlitzgruben Features in Germany / Un nouvel éclairage sur les caractéristiques des fosses de type Schlitzgruben en Allemagne   245

 

Takashi Inada et Christophe Cupillard — Les structures en creux et les fosses-pièges au Japon, du Paléolithique à la fin de la période Jōmon : un bilan actuel des connaissances / The Pit Features and Pitfalls in Japan from the Palaeolithic to the End of the Jomon Period: the Current State of Research 255

 

Postfaces / Afterwords

 

Christian Verjux — Des fosses par milliers au Mésolithique : vers un changement de paradigme ? / Thousands of Pits in the Mesolithic: towards a Paradigm Shift? 273

 

Salomé Granai — Quelles questions poser ? / What Are the Questions to Ask? 274

 

Emmanuel Ghesquière — Les fosses cylindriques-coniques mésolithiques font-elles bouger les lignes de notre connaissance de la période ? / Do the Cylindrical-Conical Mesolithic Pits Change Our Understanding of the Period 275

 

Nathalie Achard-Corompt — Le délicat sujet de la datation des structures sans mobilier / The Tricky Issue of Dating Features that are Devoid of Find 276

 

Vincent Riquier — L’homme, ce fouisseur ? / Man the Digger? 279

 

Christophe Laurelut — Recherches actuelles sur le Mésolithique : quelle intégration pour les sites à fosses ? / How Can the Pit Sites Be Incorporated in Current Research on the Mesolithic?     280

 

 
Dernière modification : 01/12/2017