[ACCES LIBRE] - SÉANCE 13 « A coup d’éclats ! » La fracturation des matières osseuses en préhistoire : discussion autour d’une modalité d’exploitation en apparence simple et pourtant mal connue

00_Couv_S13

 

 

 

« à coup d’éclats ! »
La fracturation des matières osseuses en préhistoire : discussion autour d’une modalité d’exploitation en apparence simple et pourtant mal connue


Actes de la séance de la Société préhistorique française
de Paris (25 avril 2017)


Textes publiés sous la direction de
Marianne Christensen et Nejma Goutas


Paris, Société préhistorique française, 2018
(Séances de la Société préhistorique française, 13), 367 p.
www.prehistoire.org
ISSN : 2263-3847 – ISBN : 2-913745-74-1 (en ligne)

 

 


 

La Société préhistorique française permet le téléchargement gratuit de certaines de ses publications. Fidèle à ses traditions, la SPF veut ainsi être une fenêtre dynamique et accessible au plus grand nombre sur la recherche préhistorique en France et dans le monde.

 

Régie par la loi de 1901, sans but lucratif, la SPF vit des cotisations de ses adhérents.Pour nous soutenir, n’hésitez pas à adhérer et à susciter de nouvelles adhésions autour de vous.

 

Pour suivre nos actualités et bien plus, abonnez-vous à la Newsletter de la SPF

 

Tous les fichiers sont en accès libre. Cliquez sur le titre de l'article pour le télécharger.

Le volume complet est également téléchargeable ici


 

La fracturation lato sensu des matières osseuses désigne différentes réalités, selon les disciplines concernées (archéozoologie, technologie, anthropologie physique), mais aussi selon les contextes historiques et scientifiques dans lesquels ce concept est utilisé, les matières premières auxquelles il est appliqué, ou encore ses objectifs. Devant cette multiplicité des points de vue, se sont développées certaines incohérences méthodologiques, terminologiques et scientifiques. Il devenait donc essentiel de produire un regard critique sur cette polysémie du concept de fracturation des matières osseuses, car ses conséquences dépassent largement le seul champ épistémologique et influencent parfois directement certains modèles interprétatifs des faits préhistoriques. Ce volume a un objectif à la fois historiographique, à travers un état de l’art des recherches relatives à la transformation des matières osseuses par fracturation et les techniques de fracture utilisées, mais aussi méthodologique, via une (ré-)évaluation de certains critères analytiques et de diagnoses employés pour discriminer les différentes modalités de transformation des matières dures d’origine animale faisant intervenir des actions de percussion. Enfin, ce volume rassemble une dizaine de textes autour de l’exploitation du bois de cervidé, de l’os, de l’ivoire, de la coquille et du bois végétal, à partir de cas d’étude issus de contextes aussi variés que le Paléo-mésolithique d’Europe occidentale et orientale, ou l’Holocène de l’extrême sud de l’Amérique du Sud.

 

Fracturing lato sensu of osseous materials can have different meanings depending on the field involved (zooarchaeology, technology, anthropology) as well as according to the historical and scientific context in which this concept is used, the raw materials to which it is applied, or the objectives that were pursued. These various points of view led to the development of methodological, terminological or scientific inconsistencies. It therefore became essential to take a critical look at the polysemous concept of the fracturing of osseous materials, because its consequences extend well beyond the epistemological sphere and sometimes directly impact interpretative models of prehistoric social realities. This volume pursues a twofold objective: a historiographical one—through state-of-the-art of research carried out on the transformation of osseous materials by fracturing and the fracturing techniques used; and a methodological one—through the revision of distinct analytical criteria and diagnostics used to differentiate between the modalities of transformation related to hard animal materials by using percussion. Lastly, this volume groups together a dozen contributions dealing with the exploitation of cervid antler, bone, ivory, shells, and wood based on case studies from a variety of contexts such as the Palaeolithic and Mesolithic in western and eastern Europe or the Holocene period in the southern tip of South America.

 

SOMMAIRE / CONTENTS

 

François-Xavier Chauvière — Préface bilingue (français/english)  / Foreword    7

 

Marianne Christensen et Nejma Goutas — La fracturation ? Enjeux terminologiques, analytiques et perspectives palethnologiques / Fracturing? Questions of terminology, analytical procedures and palethnological perspectives (article bilingue français/english) 11

 

Première partie 

Historiographie et questions méthodologiques

 

Marianne Christensen, Nejma Goutas, Céline Bemilli, Aude Chevallier, Jessica Lacarrière, Charlotte Leduc, Olivier Bignon-Lau, Pierre Bodu, Tiphanie Chica-Lefort, Bénédicte Khan, Siegfried Leglise,  Romain Malgarini, Élise Tartar, José-Miguel Tejero, Julien Treuillot et Catherine Schwab —  La fracturation lato sensu de l’os et du bois de cervidé : un bref historique des recherches / Fracturing bone  and antler lato sensu: a short historiographical state of art 23

 

Céline Bemilli — Petit rappel de taphonomie. La caractérisation des altérations taphonomiques :  fracturation vs fragmentation  / A quick reminder of taphonomy. The characterisation of taphonomic features:  fracturing versus fragmentation  encadré p. 25-26

 

Laura Manca — La fracturation et la fragmentation des coquilles : une problématique partagée entre archéozoologie, taphonomie et technologie / Fracturing and fragmentation of shells: an issue shared by zooarchaeology, taphonomy  and technology 43

 

Nejma Goutas et Marianne Christensen, avec la collaboration d’Élise Tartar, Romain Malgarini,  José-Miguel Tejero et Julien Treuillot — Extraction, partition, réduction ou fracturation ? De quoi parlons-nous ? Discussion sur la production de supports allongés (baguette, éclat baguettaire vs éclat) / Extraction, partitioning,  reduction or fracturing? What are we talking about ? Discussion about the production of elongated blanks (rod, rod-shaped flake vs flake) (article bilingue français/english) 55

 

Deuxième partie 

Applications chronoculturelles

 

José-Miguel Tejero, Marianne Christensen et Pierre Bodu — Exploitation du bois de cervidé et comportements  techniques durant l’Aurignacien en Europe occidentale. Caractérisation du débitage par fendage / Aurignacian antler working and technical behaviour in Western Europe. Characterisation of debitage by splitting 101

 

Élise Tartar — La fracturation du bois de renne à l’Aurignacien : mise en évidence d’une nouvelle modalité  de débitage impliquant la percussion directe / The fracturing of reindeer antler during the Aurignacian :  a new modality of exploitation involving direct percussion 119

 

Nejma Goutas, Pierre Bodu, Stéphan Hinguant, Aline Averbouh et Marianne Christensen —  La « production baguettaire » au Gravettien : étude de cas et discussions à partir de l’industrie en bois de cervidé  de Laugerie-Haute (Dordogne, France) / The Gravettian ‘rod-shaped blank production’: a case study and discussions based on the cervid antler industry of the Laugerie-Haute site (Dordogne, France) 139

 

Aline Averbouh — Le travail des matières osseuses au Badegoulien ou un curieux goût pour la fracturation /  The processing of osseous materials during the Badegoulian or a strong taste for fracturing 181

 

Romain Malgarini et Pierre Bodu — Des tests expérimentaux aux cas archéologiques : le débitage par percussion  du bois de renne au Magdalénien moyen dans l’Est de la France / From experimental tests to archaeological cases: reduction of reindeer antler by percussion during the Middle Magdalenian in Eastern France 187

 

Alexandre Lefebvre et Jean-Marc Pétillon — Techniques de fracture pour la production de supports  en bois de cervidé au Magdalénien moyen et supérieur (19-14 ka cal. BP) : premier inventaire et perspectives /  Fracture techniques for the production of blanks made from cervid antler during the Middle and Upper Magdalenian (19–14 cal. ka BP): preliminary inventory and perspectives 213

 

Olivier Bignon-Lau, Romain Malgarini et Sacha Bonzom-Chapelle — Fracturation osseuse lato sensu  et intégration des chaînes opératoires alimentaire et non-alimentaire : quelques exemples du Magdalénien supérieur / Bone fracturing lato sensu and alimentary and non-alimentary operational sequences integration. Some examples  from the Upper Magdalenian 231

 

Benjamin Marquebielle — L’emploi de la « fracturation » dans le travail des matières osseuses au Mésolithique  dans le Sud et l’Est de la France, réflexions terminologiques et amorce de synthèse / The use of ‘fracturing’  for the processing of bone materials during the Mesolithic in Southern and Eastern France, terminological issues and preliminary results 243

 

Julien Treuillot — L’apport de l’expérimentation à l’étude des techniques de fracture : le cas de la bipartition  des métapodes au Mésolithique à Zamostje 2 (région de Moscou, Russie) / The contribution of experimentation  to the study of breaking techniques: the case of blank production by bipartitioning of metapodials during  the Mesolithic at Zamostje 2 (Moscow region, Russia) 261

 

Laura Manca — L’emploi de la percussion directe diffuse et de la méthode de débitage par fracturation  dans l’exploitation des coquilles : exemples du Néolithique final et du Chalcolithique ancien de Sardaigne (Italie) /  The use of direct diffuse percussion and of the method of debitage by fracturing for the processing of shells:  examples from the Final Neolithic and the Early Chalcolithic of Sardinia (Italy) 283

 

Marianne Christensen, Dominique Legoupil et Manuel San Román — L’exploitation des métapodes  d’artiodactyles par les nomades marins de Patagonie australe : le cas du site d’Offing / Artiodactyl metapodial  exploitation by the sea nomads of Southern Patagonia: the Offing Case 311

 

Troisième partie 

Autres matériaux, autres contextes : données expérimentales sur l’ivoire  et données archéologiques et ethnologiques sur le bois végétal

 

Evgenia Y. Girya et Gennady A. Khlopachev — Experimental data on the splitting and knapping  of mammoth tusks and reindeer antlers / Données expérimentales sur le fendage et la taille des défenses  de mammouth et du bois de renne 325

 

Tiphanie Chicat-Lefort et Gisèle Maerky — Entre technique et taphonomie : état de la recherche  sur la fracturation lato sensu du bois végétal au Paléolithique / Between technique and taphonomy:  state of the research on wood fracturing lato sensu for the Paleolithic period 341

 

Conclusion

 

Aline Averbouh — « À coup d’éclats ! » : une nouvelle référence dans l’étude de la transformation par fracturation des matières dures animales / ‘Striking flakes!’: a new reference with regard to the study of the transformation of hard animal materials by fracturing 359

 

Annexes

 

 
Dernière modification : 21/01/2019