M29 - (2002) L’Aurignacien entre mer et océan. Réflexion sur l’unité des phases anciennes de l’Aurignacien dans le Sud de la France - F. BON

Cliquez sur la photo pour zoomer

Fichier(s) attaché(s)

 
Quantité :

Prix : 30,00 €TTC


M29 - (2002) L’Aurignacien entre mer et océan. Réflexion sur l’unité des phases anciennes de l’Aurignacien dans le Sud de la France - F. BON

Description :
Version numérique en accès libre et version papier payante

L'ouvrage est toujours disponible en version papier

 

TELECHARGER LE DOCUMENT 

 

F. Bon - L'Aurignacien entre Mer et Océan : réflexion sur l'unité des phases anciennes de l'Aurignacien dans le sud de la France - 253 pages

 

La définition de l'Aurignacien est au coeur d'une des questions majeures de la Préhistoire européenne, qui est celle de la transition entre le Paléolithique moyen et le Paléolithique supérieur. Cette culture atteste en effet des changements sur lesquels les recherches se fondent pour établir la distinction entre ces deux grandes périodes. Le problème demeure de savoir où, quand et comment s'est déroulé ce processus, qui a conduit à l'avènement de l'Aurignacien. Cette culture correspond t-elle à l'arrivée de populations venant de régions extérieures à l'Europe occidentale ? Si tel est le cas, s'agit-il d'une ou de plusieurs vagues de peuplement ? Quelle est l'unité de cette culture dans le temps et dans l'espace ?

Cet ouvrage tente d'apporter des éléments de réflexion à cette dernière question, en envisageant l'unité et la variabilité des industries lithiques des phases anciennes de l'Aurignacien dans la moitié sud de la France.
La démarche s'appuie en premier lieu sur l'analyse technologique des industries de trois sites des Pyrénées françaises et du Languedoc méditerranéen : la Tuto de Camalhot (Ariège), Brassempouy (Landes) et Régismont-le-Haut (Hérault). Les résultats obtenus sont ensuite confrontés à un champ de comparaisons qui intègre des industries attribuées à l'Aurignacien ancien et à l'Aurignacien archaïque provenant de sites principalement localisés dans le quart sud-ouest de la France et la zone méditerranéenne.
Cette comparaison permet de discerner l'existence de traits techniques susceptibles de donner un nouvel éclairage à la distinction proposée entre les faciès archaïque et ancien de l'Aurignacien. Les différences relevées conduisent à s'interroger sur le fait que cette culture, qui marque l'avènement du Paléolithique supérieur européen, puisse être traversée par l'expression de plusieurs traditions.

Stock disponible : 41